L’effet inespéré de la sécheresse

Encouragés par l’augmentation du prix des grains, les agriculteurs auraient choisi d’investir dans l’achat d’équipements, rapporte le site d’information Agrimoney. Cette réaction a surpris les analystes qui avaient plutôt prédit une baisse dans les investissements.

Ainsi, dans le monde, la demande pour les équipements agricoles de CNH (Case, New Holland et Steyr) a augmenté de 12% entre juillet et septembre. La portion nord-américaine représente 46% des ventes totales, en légère augmentation par rapport à 2011. Les actions des fabricants Case et New Holland ont fait d’ailleurs bonne figure à la Bourse de New York, avant-hier, augmentant de 4,6 %.

De son côté, le fabricant AGCO (Fendt et Massey Fergusson) a dû réduire ses prévisions mondiales à la baisse… à cause de la faible performance du marché européen. Encore là, AGCO entérine la théorie de sa rivale CNH selon laquelle la sécheresse aurait plutôt eu un impact positif sur les finances des grands propriétaires grâce à la hausse du prix des grains.

Les éleveurs, par contre, ne s’en sortent pas aussi bien et les fabricants confirment une baisse d’investissement dans certains équipements dédiés aux animaux. Rappelons qu’aux Etats-Unis, le cheptel bovin est redescendu au niveau de 1996 et que la production de poulets à griller est la plus basse depuis cinq ans. On observe également une baisse du cheptel porcin. Les stocks de viande dans les entrepôts américains sont évalués à 286 millions de kilos, soit 28 % de plus qu’à la même date l’an passé.

à propos de l'auteur

Articles récents de Isabelle Bérubé

Commentaires