Les entreprises agricoles ne devraient pas trop souffrir de la pandémie

Les craintes étaient nombreuses au printemps sur les conséquences économiques de la pandémie, mais il semble, à la lumière des derniers chiffres, que l’économie se remet mieux que prévu. Bien que les embûches et les ajustements aient été majeurs, le secteur agricole devrait s’en sortir avec des revenus dans la moyenne des dernières années, estime […] Lire la suite


Le pire des effets de la crise de la COVID-19 sur la production laitière semble derrière nous.

Lait : le pire est derrière nous

Un conseiller en financement fait le bilan de la situation

Le mois de mai a fait mal aux fermes laitières du Québec, mais avec les annonces de déconfinement, le retour à l’école dans plusieurs régions et l’ouverture prochaine des restaurants, le pire de la crise de la COVID-19 semble définitivement derrière nous.

La fermeture des hôtels, restaurants et institutions en raison de la COVID-19 a fait mal à plusieurs secteurs de l'agriculture québécoise.

La fermeture des restaurants fait plus mal que prévu

Le président de l’UPA, Marcel Groleau, ne pensaient pas au début de la crise de la COVID-19 que le secteur de la restauration aurait un tel impact

La COVID-19 fait mal dans plusieurs productions agricoles. De tous les impacts, c'est la fermeture des HRI (hôtels, restaurants et institutions) qui fait le plus mal. Tour d'horizon des principaux impacts de la COVID sur l'agriculture, secteur par secteur.


La prise de données, le traitement de l'information et les décisions qui seront prises par les producteurs auront une part importante dans l'agriculture de demain.

Des défis et des opportunités pour l’agriculture dans la prochaine décennie

L'économie canadienne devra faire face à quatre principaux enjeux d'ici 2030

La Banque Royale a dévoilé un rapport énonçant les nombreux défis auxquels devrait faire face le Canada d’ici 2030 et dans lequel l’agriculture est citée à plusieurs reprises. Appelé Se frayer un chemin dans les années 2020, le document détaille les quatre défis principaux des prochaines années : les changements climatiques, le vieillissement de la population, […] Lire la suite

De gauche à droite : Claire Bisson, chef adjointe de l’investissement de Fondaction , Gilles Déry, président du conseil d'administration du Créneau d’excellence AgroBoréal, Geneviève Morin, Chef de l’investissement de Fondaction, Isabelle T. Rivard, directrice générale du Créneau d’excellence AgroBoréal.

AgroBoréal se développe avec Fondaction

Fondaction vient de conclure un partenariat avec le Créneau d’excellence AgroBoréal prévoyant la mise sur pied d’une plateforme d’investissement de 20 millions $ destinée à stimuler et appuyer le développement des filières agroalimentaires durables du Créneau AgroBoréal.



L’industrie porcine face à son avenir

Les défis que doit relever l’industrie porcine québécoise sont nombreux. Dans un contexte de surproduction nord-américaine de viande et de prix en forte baisse, les producteurs porcins québécois doivent moderniser leurs bâtiments vieillissants et faire face aux normes de bien-être animal qui seront effectives dès juillet 2024. Malgré une inquiétude de la part des producteurs […] Lire la suite