DERNIÈRE INFOLETTRE

Les États-Unis dans les temps

Malgré un départ tardif, les superficies semées aux États-Unis se trouvent maintenant dans les normes pour la saison, et même un peu en avance. Le beau temps des derniers jours a permis aux producteurs de prendre les bouchées doubles, ce qui a permis à plusieurs états importants de se rattraper de belle façon.

Alors que les semis étaient en deçà des attentes la semaine dernières, ils ont dépassé les prévisions, selon le dernier rapport du département américain à l’Agriculture (USDA). Les semis de maïs sont complétés à 59%, en date du 11 mai, une hausse de 29% par rapport à la semaine précédente, et 1% de plus que la moyenne des cinq dernières années. L’Iowa, qui est le plus important producteur de maïs, a complété 70% de ses semis grâce à un bond de 47% en une semaine. L’Illinois affiche 78% de champs ensemencé alors que ce pourcentage est de 61% pour l’Indiana.

Les champs consacrés au soya ont aussi profité du beau temps et les superficies semées ont grimpé de 5% à 20% en une semaine, un point sous la moyenne de saison. Le portrait est nettement meilleur que l’année dernière où seulement 5% des champs étaient complétés.

Le Midwest a reçu de la pluie en fin de semaine dernière mais le temps sec prévu pour cette semaine laisse croire que les travaux pourront continuer d’avancer.
Le département américain a aussi indiqué dans son rapport de lundi que 30% du blé d’hiver s’avérait être d’une qualité bonne à excellente, son niveau le plus faible depuis 1996.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires