Les Producteurs de lait, publicité chouchou des Québécois au Bye Bye

La publicité dévoilée le 31 décembre était la 3e capsule mettant en vedette la même sympathique famille.

Vous être peut-être parmi les 4 662 000 téléspectateurs qui ont pu visionner et apprécier la publicité des Producteurs de lait du Québec (PLQ) durant le Bye Bye 2020. L’assistance qui a établi un nouveau record pour une émission de télévision a en effet pu voir une nouvelle publicité dédiée à la soirée emblématique des Québécois qui sont nombreux à se réunir autour de l’écran pour regarder ce bilan de l’année.

Lors d’un concours lancé par Radio-Canada qui diffusait l’émission, la publicité des PLQ a raflé le titre de pub préférée du public. La deuxième place est revenue à la publicité de Mondou et la troisième aux Éleveurs de porcs du Québec.

La famille composée des deux parents et de leur jeune garçon jonglant avec différentes langues pour naviguer à travers différentes dynamiques bien connues des parents dans le temps des fêtes a rejoint le public qui s’est reconnu dans ces scénarios. L’agence lg2 a conçu la publicité, ainsi que celles des cinq dernières années: celle des enfants chantant «Y’a tu du lait icitte?» (2016), les chansons à répondre réinventées (2017), la séance de questions-réponses avec le père Noël (2018) et les échanges imitant des conversations d’adulte par des enfants  (2019). Le défi cette année a été de repenser le concept en tenant compte du fait que les rassemblements étaient interdits.

Les Éleveurs de porcs ont aussi privilégié le ton de l’humour avec une publicité sous le thème Bon à ce point-là avec un concept qui tenait compte des bulles familiales pour les fêtes.

À l’occasion du souper du réveillon, le père de famille fait jaillir un génie d’une saucière et malgré les différentes requêtes de la famille, il préfère demander comme souhait un autre repas de porc. « C’était important pour les Éleveurs de mettre un peu de magie dans la vie des gens et de les divertir à l’occasion du Bye Bye. Ce prix est une belle reconnaissance du public », mentionne Danielle Vaillant, directrice du marketing pour les Éleveurs de porcs du Québec.

 

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires