Les ventes de machineries fluctuent en 2015

Selon l’Association of Equipment Manufacturers, les ventes d’équipement agricole au Canada, en janvier et en février 2015, ont baissé drastiquement par rapport à celles de 2014. Les ventes de tracteurs à quatre roues motrices ont diminué de 55 %. Quant aux ventes de nouvelles moissonneuses-batteuses, elles ont décliné de 60,6 %. Toutefois, vers la fin du mois d’avril, les chiffres se sont nettement améliorés, même s’ils sont demeurés beaucoup plus bas que ceux de l’an passé. Mais, selon Jim Wood, vice-président de la section agricole chez Rocky Mountain Equipment, les baisses importantes des ventes n’ont peut-être pas dressé un véritable portrait de la situation.

« Janvier et février derniers représentent une exception », soutient-il. « C’était une anomalie. Soudainement, les gens ont porté leur regard sur l’industrie et ont été surpris de voir que les ventes étaient beaucoup plus basses que l’an dernier. Eh bien, c’est parce que les ventes de l’an dernier étaient trop élevées par rapport à l’année précédente. »

Les chiffres ont été faussés parce qu’un des principaux fabricants a modifié l’horaire de livraison de ses nouveaux équipements pour répondre aux commandes de la clientèle. « Je pense que les chiffres de ventes de l’an dernier ont donné une fausse idée de ce qui se passait », ajoute M. Wood. « En décembre 2013 ainsi qu’en janvier et en février 2014, Deere a livré beaucoup de produits, ce qu’il ne fait pas normalement. Mais pour une certaine raison, il a livré beaucoup de produits en décembre et en janvier. Et cela a vraiment fait croître l’industrie (les chiffres). »

Alors que le volume des ventes de certaines catégories d’équipement reste bas, celui d’autres catégories augmente. Les vendeurs se spécialisant dans l’équipement d’élevage peuvent se réjouir puisque les ventes de tracteurs-chargeurs et d’équipements pour les fermes d’élevage sont à la hausse. Mais la valeur monétaire de ces petits tracteurs est beaucoup plus basse que celle de la grosse machinerie, comme les tracteurs à quatre roues motrices et les moissonneuses-batteuses – ce qui fait que la valeur globale des nouvelles machines vendues à une clientèle de cultivateurs n’augmente pas. Cela signifie que dans l’Ouest, les réductions en liquidités pour la vente de nouveaux équipements sont plus importantes pour certains vendeurs que pour d’autres.

« Je pense que vous trouverez différents points de vue (sur l’industrie de la machinerie) », explique M. Wood. « Au cours du premier trimestre cette année, nous étions vraiment très contents. Nos ventes d’équipement usagé étaient beaucoup plus élevées, nos ventes d’équipement neuf étaient constantes et nos produits en stock se vendaient. »

Source : Grainews

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires