L’Ontario enquête auprès d’Aylmer Meat Packers relativement à des violations alléguées

Guelph (Ontario), 25 août 2003 – La Police provinciale de l’Ontario et le gouvernement ontarien mènent actuellement leur enquête auprès d’Aylmer Meat Packers Inc. sur la violation potentielle des lois régissant la transformation de produits à base de viande qui n’auraient pas fait l’objet d’une inspection légale.

Des agents de l’équipe de lutte contre le crime en milieu rural etagricole (RACT) de la PPO, ainsi que des représentants du ministère desRichesses naturelles et du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation del’Ontario (MAAO) ont exécuté des mandats de perquisition à l’usine et dansd’autres installations. L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA),outre le médecin hygiéniste en chef intérimaire de l’Ontario, ont transmis unavis pour recommander aux consommateurs de s’abstenir de manger le boeuf oules produits du boeuf qui proviendraient de cette usine.

« Le gouvernement de l’Ontario ne tolère aucune activité qui pourraitcompromettre la salubrité de l’approvisionnement alimentaire », a déclaré HelenJohns, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation. « Nous prenonsl’application de la loi au sérieux. Dans ce genre de situation, par exemple sion a transformé des viandes non inspectées pour les destiner à la vente audétail, nous prenons des mesures décisives. »

Aucune maladie causée par la consommation des produits visés n’a faitl’objet d’un signalement, et le rappel est effectué à titre de précaution. Ilest recommandé aux consommateurs de communiquer avec leur détaillant localpour déterminer si sa viande provient de cette usine, qui a expédié sesproduits à 104 points connus de vente au détail en Ontario. Le ministère de laSanté et des Soins de longue durée en publie la liste sur son site Web, àl’adresse www.health.gov.on.ca. Pour obtenir de plus amples renseignements surle rappel, les consommateurs sont priés de communiquer avec l’ACIA encomposant le numéro sans frais 1-800-442-2342 ou en consultant son site web.

Le MAAO a suspendu provisoirement le permis d’exploitation de l’usine, oùles produits sont retenus. Aucune activité de transformation des viandes n’y alieu à l’heure actuelle.

Le ministère de la Santé et des Soins de longue durée ainsi que lesservices locaux de santé publique collaborent au rappel des produits avecl’ACIA, afin d’assurer la sécurité du public.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA)
http://www.cfia-acia.agr.ca/

Ministère de l’agriculture, de l’alimentation et des affaires rurales de l’Ontario
http://www.gov.on.ca/OMAFRA/french/

Commentaires