L’UE enquête sur le marché du boeuf français

Bruxelles (Belgique), 9 janvier 2002 – La Commission européenne a ouvert une enquête sur le marché du boeuf français et envoyé fin décembre des inspecteurs perquisitionner à Paris les locaux de trois organisations professionnelles soupçonnées d’entente illégale.

Les inspecteurs européens ont perquisitionné peu avant Noël les locaux de la FNSEA, le principal syndicat agricole français, ainsi que ceux de la Fédération nationale bovine et de la Fédération des industriels et commerces de gros de viande, a déclaré un porte-parole de la Commission, après des informations dans ce sens parues mercredi dans Le Figaro.

La Commission, a-t-il précisé, a ouvert son enquête à la suite de l’accord interprofessionnel signé en octobre entre éleveurs et abattoirs français pour tenter de régler la crise de la filière viande de boeuf française. Cet accord prévoyait une grille de prix minimum pour le boeuf et une suspension temporaire des importations, y compris en provenance d’autres pays de l’Union européenne.

La Commission souhaite vérifier la conformité de cet accord aux règles européennes, notamment en matière de libre circulation des marchandises et de concurrence. L’enquête est menée par deux directions générales de la Commission européenne, celle de l’Agriculture et de la Concurrence.

Source : AFP

Commentaires