Mesures incitatives pour la mise en oeuvre de plans environnementaux des fermes en Alberta

Eemonton (Alberta), 9 juin 2005 – Les agriculteurs et les grands éleveurs qui font de l’environnement une priorité pourraient devenir admissibles à une aide financière puisée à même les fonds affectés à l’Alberta au titre du Programme national de gérance agroenvironnementale du gouvernement du Canada.

Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Andy Mitchell, et le ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et du Développement rural de l’Alberta, M. Doug Horner, ont communiqué aujourd’hui les renseignements sur le lancement du Programme de gérance agroenvironnementale (Canada-Alberta) ou PGACA. Dans le cadre de ce programme, les producteurs qui élaborent un plan environnemental de la ferme (PEF) seront admissibles au financement afin de mettre en oeuvre des pratiques particulières qui permettront de réduire les risques environnementaux sur leur exploitation agricole.

Par l’entremise du Cadre stratégique pour l’agriculture (CSA), le gouvernement du Canada investira 48,8 millions de dollars dans l’élaboration et la mise en oeuvre de plans environnementaux des fermes dans le but d’améliorer les pratiques environnementales dans les exploitations albertaines. Le gouvernement de l’Alberta fournira une contribution en nature d’une valeur de plus de 32 millions de dollars pour appuyer les programmes de production agricole respectueuse de l’environnement.

L’Alberta Environmental Farm Plan Company, un organisme sans but lucratif qui travaille en partenariat avec le gouvernement, le secteur et d’autres intervenants, exécutera le Programme de planification environnementale à la ferme, qui constitue le point d’accès des agriculteurs au PGACA. Ce dernier programme sera exécuté par Agriculture et Agroalimentaire Canada.

« La durabilité de l’environnement fait partie intégrante du Cadre stratégique pour l’agriculture, car elle est un facteur essentiel dont doit tenir compte le secteur agricole aujourd’hui s’il veut contribuer à améliorer la qualité de vie de tous les Canadiens », a souligné le ministre Mitchell. « Grâce à l’aide qu’apportera l’industrie à l’exécution de ce programme, par l’intermédiaire de l’Alberta Environmental Farm Plan Company, les producteurs seront mieux équipés pour participer activement à l’évaluation et à la mise en oeuvre de pratiques respectueuses de l’environnement ».

« En offrant une aide financière incitative par le truchement du PGACA ainsi qu’une aide technique, nous aiderons les producteurs à mettre en oeuvre leurs plans », a souligné le ministre Horner. « C’est ainsi que nous pourrons apporter de réelles améliorations sur le plan environnemental ».

John Kolk, président de l’Alberta Environmental Farm Plan Company, explique que son groupe aura pour objectif de mettre au point et d’appliquer un processus confidentiel d’évaluation des risques pour l’environnement auquel les agriculteurs et les grands éleveurs de l’Alberta pourront participer volontairement.

« La planification environnementale à la ferme est un programme très important pour le secteur agricole », a précisé M. Kolk. « Les agriculteurs et les grands éleveurs auront la possibilité d’améliorer la gérance de nos terres agricoles. Le partenariat que nous avons établi avec les gouvernements fédéral et provincial accroît notre capacité d’aider les producteurs ».

Les producteurs peuvent adhérer au PGACA en participant d’abord aux ateliers offerts gratuitement par l’Alberta Environmental Farm Plan Company dans leur région. Ces ateliers aident les participants à évaluer les forces et les faiblesses de leur exploitation agricole, et à dresser un plan d’action en vue d’atténuer les risques cernés. Dans le cadre des ateliers, des animateurs compétents et des assistants techniques aident les producteurs à se familiariser avec le processus.

Une fois qu’ils auront fait examiner leur plan environnemental de la ferme par des pairs, les producteurs pourront présenter une demande d’aide financière et technique au titre du PGACA afin de mettre en oeuvre des pratiques de gestion bénéfiques (PGB) particulières. En Alberta, les producteurs peuvent choisir parmi une liste de 26 PGB approuvées, qui visent à réduire les risques pour l’environnement. Selon la PGB adoptée, 30 p. 100 ou 50 p. 100 des coûts admissibles de mise en oeuvre seront assumés au titre du programme. Un producteur pourra recevoir un montant maximum de 30 000 $ en vertu du programme, qui prendra fin le 31 mars 2008.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le Programme de planification environnementale à la ferme ou le Programme de gérance agroenvironnementale (Canada-Alberta), les producteurs peuvent communiquer par téléphone avec le personnel de l’Alberta Environmental Farm Plan Company au 1 866 844-2337 ou visiter le site Web à l’adresse suivante : www.albertaEFP.com.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Alberta Agriculture, Food and Rural Development
http://www.agric.gov.ab.ca/index.html

Commentaires