Moins de superficies en soya, plus en blé

L’engouement pour le blé au Québec est bien réel. Les producteurs en ont semé sur 20 000 hectares de plus en 2015.

Les données de l’Institut de la statistique du Québec révèlent aussi un recul significatif du soya. Il s’en est semé sur 33 000 hectares de moins qu’en 2014. On se rappellera que l’an dernier, la période de semis avait été si difficile et longue que plusieurs champs prévus pour du maïs avaient été ensemencés de soya.

Le canola subit un recul (- 4 000 ha), tout comme l’orge (- 12 000 ha). L’avoine est en nette progression (+ 16 000 ha).

Les superficies en maïs-grain sont relativement stables, n’ayant augmenté en 2015 que de 10 000 ha pour atteindre 365 000 ha.

Superficies ensemencées au Québec

2014 (hectares) 2015 (hectares)
Avoine 84 000 100 000
Blé 64 000 84 000
Canola 14 000 10 000
Céréales mélangées 16 500 12 000
Maïs fourrager 60 000 60 000
Maïs-grain 355 000 365 000
Orge 54 000 42 000
Soya 348 000 315 000

 

à propos de l'auteur

Articles récents de André Dumont

Commentaires