Nouveau partenariat pour promouvoir la génomique bovine

Le 1er mai 2012, Pfizer Santé animale s’est jointe à l’alliance existante entre le Réseau laitier canadien, Holstein Canada et l’Alliance Semex (CIAQ, EastGen et Westgen) pour offrir un meilleur service d’interprétation de la génomique aux producteurs laitiers canadien.

Par la même occasion, un nouveau service de Pfizer Santé animale, Clarifide, voit le jour. Il complémentera le programme GenoTest lancé en septembre 2010 par Holstein Canada et l’Alliance Semex. Ce service offre le testage des gènes des génisses laitières. De son côté, le Réseau laitier canadien fait les évaluations génomiques en fonction des données de génotypage reçues.

Clarifide offre un service d’analyse et d’interprétation des résultats génomiques. Actuellement, Pfizer Santé animale forme les médecins vétérinaires praticiens qui apporteront le support au producteurs en utilisant le nouvel outil. Près de 90 vétérinaires devraient être formés au Canada d’ici la fin juin, ce qui devrait couvrir tous les producteurs laitiers.

« La génomique est tellement complexe que nous voulions une voix unifiée pour en parler », explique Mélodie Chan, médecin vétérinaire au Services techniques chez Pfizer Santé animale.

Par le passé, les producteurs utilisaient l’évaluation génétique traditionnelle pour choisir les taureaux pour inséminer les génisses. C’est-à-dire que les producteurs analysaient les tests des parents de la génisse. Cependant, celle-ci ne reçoit que la moitié des gènes du père et la moitié des gènes de la mère.

Les producteurs laitiers pourront demander à leur vétérinaire ou leur représentant du CIAQ pour des analyses génétiques. Ces personnes utilisent les outils d’interprétation du service génomique Clarifide pour les aider dans leurs choix de taureaux.

Pour Pfizer, l’attrait de ce nouveau service et de cette nouvelle alliance réside dans les perspectives futures. « Nous sommes vraiment au début de la génomique, explique Mélodie Chan. Peut-être trouverons-nous, par la génomique, de nouveaux modes pour améliorer la santé des vaches. Et en rapprochant les différents acteurs, nous pouvons être plus efficaces. »

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires