Ontario : aide aux horticulteurs et aux éleveurs de bovins et de porcs

Toronto (Ontario), décembre 2007 – Le gouvernement McGuinty se dépêche de fournir une aide de 150 millions de dollars pour aider les horticulteurs et les éleveurs de bovins et de porcs qui subissent de multiples contraintes financières, et renforcer leur compétitivité, a déclaré la ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales, Mme Leona Dombrowsky.

Annoncée dans le document Perspectives économiques et revue financière de l’Ontario de 2007, l’aide financière aidera les agriculteurs à gérer la diminution de leurs bénéfices causée par la hausse des coûts de production, la montée du dollar canadien et la baisse des prix du marché. L’aide financière s’inscrit dans la continuité des fonds de 135 millions de dollars qui ont été distribués plus tôt cette année pour aider les producteurs de céréales et de graines oléagineuses à rivaliser avec leur concurrence et à réussir dans l’économie mondiale.

« Nous réagissons à des prix qui n’ont presque jamais été aussi bas et à des marchés étroits – c’est la conjoncture dans laquelle se trouvent ces agriculteurs », a déclaré la ministre Dombrowsky.

La somme de 130 millions de dollars ira directement à environ 13 000 agriculteurs, pour les aider à aborder les difficultés immédiates associées à la situation économique et aux effets de longue durée de l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB). De cette somme, environ 100 millions de dollars seront remis directement aux éleveurs de bovins et de porcs, et environ 30 millions de dollars seront remis directement aux horticulteurs. Le reste (20 millions de dollars) servira à financer divers projets visant à créer un avenir plus stable pour le secteur. Les producteurs devraient recevoir leur paiement à compter de février 2008.

« Nous savons que le besoin est énorme maintenant, a déclaré Mme Dombrowsky. L’aide que nous avons annoncée aidera les agriculteurs à tenir compte du paiement qu’ils recevront quand ils prendront des décisions pour leur entreprise. Nous voulons que les agriculteurs reçoivent leur chèque le plus tôt possible.»

Aide financière aux agriculteurs
Le secteur horticole et les éleveurs de bovins et de porcs ont subi de lourdes pertes financières à cause d’un certain nombre de pressions économiques qui ont entraîné une hausse des coûts de production et une baisse des prix du marché. Ces secteurs sont importants pour l’économie ontarienne. En 2006, les chiffres d’affaires « à la ferme » dans le secteur de l’élevage bovin ontarien ont dépassé 940 millions de dollars. Dans celui de l’élevage porcin, ils ont dépassé 845 millions de dollars. Dans le secteur de l’horticulture, ils ont été supérieurs à 2 milliards de dollars.

La situation actuelle est due entre autres aux facteurs suivants :

  • une hausse sans précédent du dollar canadien, qui a rendu les exportations moins concurrentielles;
  • de récentes hausses importantes des coûts de production;
  • une importante restructuration au sein des secteurs ontariens de la transformation du porc et du boeuf;
  • les effets de longue durée occasionnés par l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), dont l’adaptation des éleveurs de bovins aux nouvelles règles gouvernant la transformation et l’exportation de viande bovine.

La nécessité d’une action gouvernementale dans ces secteurs avait été spécifiquement mentionnée dans le communiqué publié lors de la réunion des ministres de l’Agriculture fédéral, provinciaux et territoriaux, les 16 et 17 novembre 2007.

Le gouvernement de l’Ontario a prévu une aide financière de 150 millions de dollars en 2007-2008. De cette somme, environ 100 millions de dollars seront remis directement aux éleveurs de bovins et de porcs, et environ 30 millions seront remis directement aux horticulteurs. Agricorp, une agence de la Couronne, remettra un chèque à environ 13 000 producteurs, à compter de février 2008.

Les horticulteurs et les éleveurs de bovins et de porcs de l’Ontario qui ont droit à une aide financière recevront un paiement fondé sur leurs ventes nettes admissibles. Le calcul des paiements se fera au moyen de la base de données du programme fédéral Paiement au titre des coûts de production et du Programme ontarien de soutien au titre des coûts. Pour avoir droit à une aide financière, les producteurs doivent tirer de l’horticulture ou de l’élevage bovin ou porcin au moins la moitié de leur chiffre d’affaires total.

Pour les éleveurs de bovins et de porcs, le paiement correspondra à 12 p. 100 de leurs ventes nettes admissibles. Pour les horticulteurs (produits comestibles et non comestibles), le paiement correspondra à 2 p. 100 de leurs ventes nettes admissibles. Dans le cadre de ce programme, le plafond par agriculteur est fixé à trois millions de dollars. Il n’est pas nécessaire de présenter une demande pour recevoir un paiement.

Le reste (20 millions de dollars) de la somme de 150 millions servira à financer divers projets visant à créer un avenir plus stable pour le secteur. On en saura plus en 2008.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture, de l’alimentation et des affaires rurales de l’Ontario
http://www.omafra.gov.on.ca/french/index.html

Commentaires