Ontario : Des fonds pour aider le secteur agroalimentaire à créer un système de traçabilité alimentaire

Ottawa (Ontario), 11 mai 2009 – La confiance des consommateurs et la possibilité de réagir plus rapidement dans des situations d’urgence sont au coeur des raisons pour lesquelles les gouvernements de l’Ontario et du Canada continuent à encourager le secteur agroalimentaire à prendre des mesures supplémentaires en vue d’établir un système de traçabilité alimentaire.

Grâce à un investissement provincial-fédéral de 25,5 millions de dollars échelonnés sur quatre ans, les agriculteurs et transformateurs ontariens vont pouvoir continuer à mettre en place les éléments d’un système de traçabilité. Un système complet pourrait un jour indiquer avec exactitude la provenance de la nourriture que nous mangeons, et indiquer chaque étape le long de la chaîne.

L’Initiative de salubrité et de traçabilité des aliments (ISTA) aide les entreprises agroalimentaires à financer, selon le principe du partage des coûts, l’amélioration et le suivi de programmes de sécurité alimentaire et de systèmes de traçabilité alimentaire, en achetant et en installant du matériel, en obtenant une certification d’un organisme reconnu en matière de sécurité alimentaire ou en formant du personnel.

L’ISTA fait partie de la Serie sur les pratiques exemplaires du programme fédéral-provincial-territorial Cultivons l’avenir. Changements environnementaux et climatiques, Développement des entreprises et Biosécurité font aussi partie de la Serie sur les pratiques exemplaires.

« Les systèmes de traçabilité modernes protègent les consommateurs et garantissent un accès aux marchés pour nos agriculteurs et entreprises de transformation alimentaire » , a déclaré la ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales, Mme Leona Dombrowsky.

« Le gouvernement du Canada est heureux d’aider le secteur et les agriculteurs à gérer les risques d’une manière proactive, et à donner l’assurance que nos aliments sont salubres, a déclaré M. Gerry Ritz, ministre fédéral de l’Agriculture. »

  • Depuis 2005, près de 850 petites et moyennes entreprises ont obtenu une subvention, dans le cadre d’un programme précédent, pour mettre en oeuvre des projets liés à la sécurité alimentaire.
  • Depuis 2006, plus de 190 petites et moyennes entreprises ontariennes ont obtenu une subvention, dans le cadre d’un programme fédéral-provincial précédent, pour mettre en oeuvre des systèmes de traçabilité.
  • Cultivons l’avenir est un programme quinquennal auquel les gouvernements de l’Ontario et du Canada contribueront jusqu’à 300 millions de dollars.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Ministère de l’agriculture, de l’alimentation et des affaires rurales de l’Ontario
http://www.omafra.gov.on.ca/french/index.html

Commentaires