Ose le Rose : une nouvelle campagne publicitaire des producteurs de porcs

Longueuil (Québec), 23 juin 2005 – La Fédération des producteurs de porcs du Québec dévoilait cette semaine le volet urbain et branché de sa campagne d’image et d’audace – Ose le Rose Pour plus de plaisir, Le Porc du Québec – en maquillant « tout de rose » 5 abribus situés à des emplacementsstratégiques du centre ville de Montréal et 2 au centre ville de Québec. Onlançait également l’opération Brigade Rose qui fera la tournée de bistros, debars et de certains événements. Ce deuxième volet vise une concentrationd’activité promotionnelle et publicitaire sur le terrain lors des grandsévènements d’été des métropoles, notamment Les fêtes de la Saint-Jean, leFestival de jazz et le Mondial SAQ de Montréal et le Festival d’été de Québec.

La Fédération des producteurs de porcs du Québec lançait en juin unecampagne de communication inusitée pour le secteur de l’agroalimentaire etorientée particulièrement vers un public plus urbain et branché. « Notre butest de surprendre et de provoquer une remise en question de la perception quenos publics cibles peuvent avoir du produit. Un de nos objectifs importantsest de démontrer à quel point Le Porc du Québec a évolué depuis la dernièredécennie, tout comme les habitudes de vie des nouvelles générations dequébécois » de dire Nathalie Vadnais, responsable de la publicité et despromotions pour la Fédération des producteurs de porcs du Québec.

L’utilisation optimale des abribus comme véhicules d’affichage urbain etdes brigades « volantes » de promoteurs dans le cadre d’événements urbainsimportants est une composante stratégique essentielle de la campagne. SelonNathalie Vadnais, cette orientation innovatrice renforce d’autant plus lecaractère surprenant et branché de la campagne pour attirer l’attention d’unpublic plus jeune au mode de vie actif: « En ciblant un secteur géographiqueprécis à une période précise nous pouvons concentrer nos efforts et obtenirune impression forte et distincte. C’est la façon idéale de nous démarquer surle terrain de prédilection du public que nous visons et d’associer notreproduit au plaisir de vivre en milieu urbain, sur la place publique, dans lesbars et les restaurants. Ose le Rose, c’est véritablement une campagne d’imageet de renouveau pour célébrer avec de nouveaux amis le plaisir de vivre enville et de consommer notre produit ».

La campagne utilise également Internet comme moyen par excellence pourbâtir une relation avec un public plus branché et jeune d’esprit.Nathalie Vadnais précise l’importance de l’Internet pour « livrer lamarchandise » à un public exigeant qui est à la fine pointe des tendances: « Lepublic que nous visons démontre une grande ouverture aux nouvelles façons devivre, à la diversité culturelle, à la dimension internationale. Ilsrecherchent une alimentation santé, qui leur procure des expériences nouvelleset leur permet de mener un train de vie actif et passionnant. C’est ce quenous proposons sur notre site Web à www.oselerose.com , des recettes santé,faciles à préparer et qui proposent un mélange de cultures, de saveurs et deparfums ».

La première vague de la campagne Ose le Rose comprend également unepublicité dans les principaux magazines féminins et hebdos culturels duQuébec. Une deuxième vague déferlera à l’automne sous forme de messages TV de15 secondes et d’annonces magazine.

Le Porc du Québec est la marque de la Fédération des producteurs de porcsdu Québec regroupant 4 400 producteurs. Le secteur génère plus de 3 milliardsen revenus annuellement et contribue à la création de plus de 28,000 emploisau Québec.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Le Porc du Québec
http://www.leporcduquebec.qc.ca/

Commentaires