Porc : Les exportations françaises lourdement pénalisées par la fièvre aphteuse

France, 13 septembre 2001 – Les frontières de la Russie, de la Corée et du Japon demeurent obstinément fermées aux exportations de viande porcine françaises depuis l’épisode de fièvre aphteuse au début du printemps et bien que le problème soit résolu. Les opérateurs français font état de difficultés administratives, qui paralysent les échanges avec la Russie, premier client de la France. Le blocage des exportations sur la Corée et le Japon continue également, bien que la France ait été déclarée indemne le 23 juin. Résultat, les volumes de viande de porc exportés par la France au premier semestre 2001 ont diminué de 60% par rapport à la même période en 2000. L’absence de débouchés sur les pays tiers déséquilibre le marché et explique la chute des prix depuis le 1er septembre, affirment les producteurs de porc.

Le ministère de l’Agriculture français a effectué de nombreuses démarches auprès des services vétérinaires des pays concernés dès le mois de juillet devant le peu d’empressement des différents pays clients à rétablir des relations commerciales normales. Sans grand résultat, si ce n’est l’autorisation de la Pologne aux camions français de passer sur son territoire pour acheminer de la marchandise vers d’autres pays. Jean Glavany a rencontré son homologue nippon en début de semaine pour tenter de débloquer la situation au Japon, qui attendrait l’officialisation par l’Office international des Epizooties du statut indemne de la France. Le ministre a insisté pour que Tokyo reprenne les importations immédiatement après. Tsutomo Takebe s’est engagé à “rouvrir le dossier sans tarder”.

Source : Les Échos

Commentaires