Production de fruits et de légumes en 2008

Ottawa (Ontario), 18 février 2009 – Les ventes totales de fruits et de légumes des agriculteurs canadiens se sont élevées à plus de 1,4 milliard de dollars en 2008, en hausse de 14,7 millions de dollars par rapport à 2007. Les cultures fruitières ont représenté un peu plus de la moitié du total.

Les agriculteurs ont tiré 775 millions de dollars des cultures fruitières, en hausse de 4,6 % par rapport à 2007. L’augmentation a été attribuable au marché de la transformation, particulièrement aux gains réalisés sur les ventes de bleuets, de canneberges et de raisins de l’espèce vinifera aux fins de transformation.

Les ventes de légumes ont régressé de 2,9 % pour se chiffrer à 651 millions de dollars. Cette baisse a touché à la fois les marchés de la transformation et du frais. Environ les trois quarts de la valeur des légumes sont généralement attribuables aux ventes sur le marché du frais, tandis que le reste est imputable aux ventes aux transformateurs, comme cela a été le cas en 2008.

Les agriculteurs ont ensemencé 543 310 acres en fruits et en légumes en 2008, en baisse de 5,8 %, ou de 33 375 acres, comparativement à 2007. Le recul de la superficie ensemencée, auquel s’ajoute le mauvais temps dans certaines régions, s’est soldé par une baisse de 7,5 % de la production de fruits et de légumes.

Le maïs sucré, soit la principale culture légumière, occupait plus de 20 % des 258 650 acres consacrées aux légumes en 2008. Les pois verts suivaient, ayant occupé 14,0 % de la superficie. Les ensemencements ont reculé pour tous les légumes, à l’exception des radis et des épinards.

En 2008, les agriculteurs ont consacré 284 660 acres aux fruits, en baisse de 2,4 % par rapport à 2007. Les bleuets occupaient près de la moitié de cette superficie, suivis des pommes (17,4 %) et des raisins de l’espèce vinifera (7,7 %). Les agriculteurs ont planté davantage de canneberges et de bleuets en 2008, tandis que la superficie consacrée aux pommes a régressé, en partie en raison des programmes de replantation dans certaines provinces.

Les agriculteurs de deux provinces seulement, soit l’Ontario et le Québec, ont réalisé plus de 80 % des ventes de légumes. Trois provinces ont été en majeure partie à l’origine des ventes de fruits : la Colombie-Britannique (35,3 %), l’Ontario (29,2 %) et le Québec (23,1 %).

Tableau : Ventes de fruits et de légumes

  2007 2008 2007 à 2008
  millions de dollars variation en %
Fruits      
Canada 741 775 4,6
Provinces de l’Atlantique 97 92 -5,7
Québec 151 179 19,1
Ontario 236 226 -4,0
Prairies 5 5 -1,9
Colombie-Britannique 253 273 8,0
Légumes      
Canada 671 651 -2,9
Provinces de l’Atlantique 35 31 -12,0
Québec 248 250 0,8
Ontario 292 283 -2,9
Prairies 45 42 -7,4
Colombie-Britannique 53 47 -10,5

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada
http://www.statcan.ca/francais/search/index_f.htm

Commentaires