Production porcine au Québec : « Un gouffre financier ! » Albert De Martin

Québec (Québec), 6 février 2008 – Le porte-parole de l’opposition officielle en matière d’agriculture, pêches et alimentation, M. Albert De Martin, dénonce le laxisme flagrant du gouvernement libéral dans le dossier du porc au Québec. « La crise du porc s’intensifie d’année en année et le gouvernement regarde la situation s’aggraver sans réagir. Il est temps que le ministre prenne ses responsabilités et agisse. »

Le député De Martin critique le fait que le gouvernement attend toujours qu’une situation devienne une catastrophe avant de créer une commission qui repousse encore une fois les délais d’action. « Actuellement, l’industrie du porc au Québec a besoin d’un puissant remède pour s’en sortir. Il faut mettre en place des mesures ponctuelles qui permettront de rentabiliser cette production afin qu’elle devienne autonome financièrement. »

En effet, depuis 2004, les dédommagements versés aux producteurs de porcs du Québec sont passés de 4M$ à 375M$ en 2007. « Dans le contexte d’un tel gouffre financier où le producteur perd de l’argent pour chaque porc qu’il produit, il faut tout un coup de barre pour corriger la situation. »

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Action démocratique du Québec (ADQ)
http://www.adq.qc.ca/

Commentaires