Programme offert aux producteurs de porc : c’est parti

Ottawa (Ontario), 2 octobre 2009 – Les producteurs de porc canadiens pourront faire des demandes de prêts garantis par le gouvernement. Des formulaires de demande pour le Programme de transition pour les exploitations porcines seront aussi disponibles dès la semaine prochaine.

« Nous avons travaillé étape par étape avec le Conseil canadien du porc pour nous assurer que les détails de ces nouveaux programmes soient disponibles pour les producteurs à la ferme, a déclaré le ministre de l’Agriculture Gerry Ritz. Nous savons que l’industrie canadienne du porc peut être rentable et c’est pourquoi nous offrons des prêts garantis par le gouvernement, afin d’aider les producteurs à traverser la récession économique actuelle. Mais nous savons également que l’industrie doit se restructurer et nous travaillons avec le Conseil canadien du porc pour fournir des fonds à ceux qui doivent faire la transition vers un autre secteur. »

« Ces programmes vont de pair et ils ont la flexibilité voulue pour répondre aux besoins particuliers des producteurs, a déclaré Jean-Pierre Blackburn, ministre du Revenu national et ministre d’État (Agriculture). En fin de compte, « donner la priorité aux agriculteurs » signifie les laisser choisir le programme qui leur convient le mieux. »

Ainsi, à compter du lundi 5 octobre 2009, de nombreuses institutions financières, dont Financement agricole Canada, seront prêtes à travailler avec les producteurs de porc pour mettre au point des plans d’affaires à long terme et consentir des prêts garantis par le gouvernement. Les producteurs peuvent consulter www.agr.gc.ca/PRPPIP pour savoir quelles institutions participent actuellement à cette initiative. Les prêts commerciaux seront négociés individuellement avec chaque exploitation agricole et devront s’appuyer sur un plan d’affaires viable. En recourant à des prêts garantis par le gouvernement, les producteurs de porc canadiens auront un meilleur accès au crédit et la possibilité de se restructurer en vue du long terme.

Le gouvernement du Canada et le Conseil canadien du porc forment également un partenariat qui permettra d’injecter 75 millions de dollars par l’entremise du Programme de transition pour les exploitations porcines. Le Conseil canadien du porc disposera de formulaires d’inscription au programme à compter du 8 octobre 2009. Comme le programme est rétroactif au 1er avril 2009, les producteurs qui se sont débarrassés de leurs troupeaux avant de présenter une demande de participation au programme seront quand même admissibles. Les demandes se fonderont sur un processus d’appel d’offres, qui permet aux producteurs de soumissionner pour le montant de fonds dont ils ont besoin pour mettre fin pendant au moins trois ans à l’élevage de porcs dans leurs installations. Les producteurs pourront consulter le site Web du Conseil canadien du porc – à www.cpc-ccp.com – à compter du 8 octobre 2009 afin d’obtenir les plus récents renseignements sur ce programme ainsi que des formulaires d’inscription.

« Ce sont des programmes importants; l’un permettra aux producteurs d’avoir accès au crédit dont ils ont besoin pour surmonter les difficultés actuelles, alors que l’autre offrira une aide pour cesser la production, a dit Jurgen Preugschas, président du Conseil canadien du porc. Nous avons travaillé avec le ministre Ritz pour nous assurer que ces programmes répondent aux besoins des producteurs. »

Ces programmes s’ajoutent aux 17 millions de dollars du Fonds de commercialisation du porc à l’échelle internationale mis sur pied par le gouvernement du Canada pour réaliser des études de marché, promouvoir le porc canadien et mettre en oeuvre des initiatives visant à développer des marchés.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC)
http://www.agr.gc.ca

Conseil canadien du porc (CCP)
http://www.canpork.ca/

Commentaires