Ray-grass dans le maïs fourrager

Ray-grass dans un champ en Estrie.

Ray-grass dans un champ en Estrie.

Le ray-grass semé en intercalaire dans le maïs fourrager peut s’avérer un excellent moyen de prévenir l’érosion du sol après la récolte, notamment dans une région au relief accidenté comme l’Estrie.

Les agronomes du Club agroenvironnemental de l’Estrie ont réalisé des essais en plein champ pendant les saisons 2012, 2013, 2014. Ils ont eu lieu sur le site du Centre de recherche et de développement sur le bovin laitier et le porc d’Agriculture et Agroalimentaire Canada, à Lennoxville.

Les essais portaient entre autres sur les variétés de ray-grass, le stade d’implantation et leur capacité à couvrir le sol à l’automne et à survivre à l’hiver.

Voici leurs principales conclusions :

  • Quand le ray-grass a été semé au stade recommandé (5 à 8 feuilles du maïs), la présence de ray-grass n’a pas influencé les rendements en maïs fourrager, peu importe la variété de ray-grass.
  • En Estrie, le semis à la volée du ray-grass sans enfouissement de la semence permet une implantation du ray-grass convenable, pour contrer l’érosion des sols.
  • L’implantation du ray-grass est très risquée si le semis est réalisé au stade 11 feuilles du maïs.
  • Toutes les variétés de ray-grass testées se sont bien implantées et ont protégé le sol contre l’érosion, de l’automne jusqu’au printemps.
  • Les ray-grass de tous les types peuvent survivre à l’hiver.
  • Les ray-grass de tous les types peuvent mourir au cours de l’hiver.
  • La biomasse de ray-grass en fin de saison est variable d’une année à l’autre et dépend de plusieurs facteurs (précipitations suivant le semis du ray-grass, mauvaises herbes, la date et les conditions de récolte du maïs fourrager, etc.)

Consulter le rapport final des essais

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Commentaires