Reprise sur les marchés

Le prix du maïs a profité d’un nouvel engouement des marchés en début de semaine dernière, pour retourner à des niveaux très élevés.

Par prudence, il semble toutefois que les marchés n’aient pas été en mesure de permettre au prix du maïs de dépasser son dernier sommet du 22 février dernier à 7,4425 $US/boisseau (293 $US/TM).

Sur le contrat à terme de mai 11, ceci n’aura pas pour autant empêché le prix du maïs de progresser de 0,1550 $US/boisseau (5,94 $CAN/TM) la semaine dernière, pour clôturer à 7,2875 $US/boisseau (279 $CAN/TM).

Techniquement, sur le contrat à terme de mai 11, le prix du maïs fait toujours face à une résistance importante à 7,4425 $US/boisseau (293 $US/TM). En mettant fin à sa correction d’il y a deux semaines, il est intéressant de noter qu’une nouvelle tendance toujours haussière serait maintenant bien en place.

Le comportement du prix du maïs cette semaine est à surveiller de près, particulièrement en ce début de semaine, alors qu’un bris de la résistance à 7,4425 $US/boisseau (293 $US/TM) pourrait susciter un nouvel enthousiasme des marchés à son égard.

Prix du soya

Après plusieurs semaines difficiles, il semble que les marchés aient enfin trouvé un motif acceptable pour relancer le prix du soya : les difficultés des récoltes et de manutention du soya en raison des conditions pluvieuses au Brésil. La progression intéressante des exportations américaines de soya est aussi venue appuyer la reprise de son prix.

Au terme la semaine de la semaine dernière, le prix du soya a pu profiter de cette situation pour réaliser un bond important de 0,5150 $US/boisseau (18,42 $CAN/TM) et s’établir à nouveau au-dessus de la barre psychologique de 14 $US/boisseau à 14,14 $US/boisseau (505,67 $CAN/TM).

Sur le contrat à terme de mai 11, il semble que le retour à la hausse du prix du soya permette d’établir une nouvelle tendance à la hausse à moyen terme. Par contre, il reste maintenant à définir si cette tendance est bien en place ou si une tendance neutre variant entre 13$US/boisseau et 14,6750 $US/boisseau (539 $US/TM) ne serait pas en développement. Dans cette perspective, le bris de sa résistance importante établie à son dernier sommet du 9 février dernier à 14,6750 $US/boisseau (539 $US/TM) demeure donc à surveiller au cours des prochains jours.

Plus d’information sur www.grainwiz.com

Commentaires