Réseau de recherche pour aider les éleveurs de porcs

Saint-Hyacinthe, (Québec), le 24 mai 2000 – André Isabelle, directeur des Projets stratégiques et réseaux du CRSNG (Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada), a annoncé le 24 mai l’octroi de 3,1 millions de dollars au Réseau canadien de recherche sur les bactéries pathogènes du porc, géré par la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal.







Les pertes attribuées aux bactéries pathogènes du porc s’élèvent, quant à elles, à 80 millions de dollars par an.


L’industrie porcine du Canada, qui emploie quelque 100 000 personnes, a produit 21,2 millions de porcs en 1998. Environ 46 % de la production est exporté dans le monde, ce qui porte à plus de 1,1 milliard de dollars le total des exportations de porcs vivants et de produits du porc. Les pertes attribuées aux bactéries pathogènes du porc s’élèvent, quant à elles, à 80 millions de dollars par an.

« Il est indéniable que la contribution du réseau peut se faire sentir tant à l’intérieur du pays qu’au-delà de ses frontières pour s’étendre à l’industrie porcine mondiale. Il s’agit là d’une bonne nouvelle pour le Canada sur tous les plans », a souligné le Dr Gilbert Normand, secrétaire d’État (Sciences, Recherche et Développement).

Le réseau, qui regroupe 30 chercheurs répartis dans 11 universités et établissements canadiens (dont sept au Québec) veillera :


  • à accroître les connaissances fondamentales sur les maladies bactériennes du porc;
  • à développer des outils diagnostiques efficients;
  • à développer et à améliorer les vaccins;
  • à transférer les connaissances, les outils diagnostiques et les vaccins à l’industrie canadienne du porc;
  • à former du personnel hautement qualifié en médecine vétérinaire et en biotechnologie alimentaire

M. Isabelle se réjouit de cet effort de collaboration mené entre les 11 établissements. « La bactérie porcine coûte très cher à l’industrie du porc. Aussi, je suis enchanté de voir que le principe du partenariat peut servir à résoudre un tel problème. Le Réseau canadien de recherche du CRSNG sur les bactéries pathogènes du porc constitue un exemple en or de la façon de relever magistralement un dés de taille ».

« J’applaudis l’initiative des organisateurs et des membres de ce réseau. national, tout autant que leur vision, a déclaré Tom Brzustowski, président du CRSNG. Nous avons tout à gagner en coordonnant nos efforts de recherche qui, dans ce cas, permettront dans une grande mesure d’aplanir un problème délicat et coûteux. »

« Nous étions nombreux à travailler chacun de notre côté, et certains d’entre nous, sans le savoir, reproduisaient la recherche faite par quelqu’un d’autre. Il allait de soi que nous nous organisions pour travailler en équipe », a ajouté Mario Jacques, directeur du réseau à l’Université de Montréal.

Les établissements participants sont les suivants :


  • Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal;
  • Ontario Veterinary College de l’Université de Guelph,
  • Veterinary Infectious Diseases Organization de l’Université de la Saskatchewan;
  • Atlantic Veterinary College de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard;
  • Université Laval;
  • Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR);
  • Université Concordia,
  • Université McGill;
  • Institut de recherche en biotechnologie du CNRC;
  • Santé Canada;
  • Centre de développement du porc du Québec inc

Le CRSNG est le principal organisme fédéral qui investit dans les gens, la découverte et l’innovation. Le Conseil appuie la recherche fondamentale universitaire par l’entremise de subventions de recherche, des projets de recherche dans le cadre de partenariats universités-industrie, ainsi que la formation de personnel hautement qualifié dans ces deux secteurs d’activités.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Atlantic Veterinary College

http://www.upei.ca/~avc/index.html

Centre de développement du porc du Québec (CDPQ)

http://www.cdpqinc.qc.ca

Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG)

http://www.nserc.ca/

Conseil national de recherches du Canada

http://www.nrc.ca/

Santé Canada

http://www.hc-sc.gc.ca

Université Concordia

http://www.concordia.ca/

Université de Guelph

http://www.uoguelph.ca/

Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

http://www.uqtr.uquebec.ca/

Université Laval

http://www.ulaval.ca/

Université McGill

http://www.mcgill.ca/

Veterinary Infectious Diseases Organization

http://www.usask.ca/vido/

Commentaires