Signature d’une entente de partenariat stratégique entre l’IRDA et la FPPQ

Québec (Québec), 25 octobre 2006 – L’Institut de recherche et dedéveloppement en agroenvironnement (IRDA) et la Fédération des producteurs deporcs du Québec (FPPQ) viennent de signer une entente visant à instituer unpartenariat stratégique entre les deux organisations. Dans le cadre de cetteentente d’une durée de cinq ans, la FPPQ s’est engagée à verser à l’IRDA unesomme de 375 000 $ sur cinq ans. L’entente permettra de soutenir certaines activités de recherche, de développement et de transfert de l’IRDA qui répondent à des enjeux agroenvironnementaux considérés comme prioritaires tant par la FPPQ que par l’IRDA.

A chaque année, l’IRDA réalise plusieurs projets de recherche et dedéveloppement touchant les aspects agroenvironnementaux de la productionporcine. A la fin de 2005, huit de ces projets étaient menés en collaborationavec la FPPQ. L’entente de partenariat permettra de mieux tenir compte desbesoins et préoccupations de la FPPQ et de développer des concepts et dessolutions durables, notamment en matière de gestion des odeurs dans lesbâtiments d’élevage.

« Cette entente permet de reconnaître l’importance que les deuxorganisations accordent à leur collaboration en matière de recherche,développement et transfert en production porcine, et de mieux encadrer cettecollaboration » a déclaré Jean-Guy Vincent, 1er vice-président de la FPPQ.

Dès 1997, la FPPQ a été la première fédération dans le monde agricolequébécois à se munir volontairement d’un plan agroenvironnemental en vued’aider les producteurs de porcs du Québec à adopter de nouvelles pratiquesagricoles qui soient respectueuses de l’environnement. Au cours des dernièresannées, la Fédération a démontré de façon éloquente qu’elle reconnaît lacontribution des travaux de recherche, développement et transfert de l’IRDA au développement durable de la production porcine et qu’elle souhaite contribuerà la consolidation d’une expertise reconnue qui serve de référence nonseulement aux intervenants du monde agricole mais également aux intervenantsdes milieux environnementaux et municipaux.

Rappelons que l’IRDA est une corporation de recherche à but non lucratifqui a pour mission de réaliser des activités d’acquisition de connaissances,de recherche, de développement et de transfert visant à favoriser ledéveloppement durable de l’agriculture. A chaque année, l’IRDA réalise environ140 projets de recherche avec autant de partenaires oeuvrant dans le milieuagricole.

Par ailleurs, la Fédération des producteurs de porcs du Québec représenteles intérêts de 4 111 producteurs de porcs répartis dans douze syndicatsrégionaux. En 2005, les producteurs de porcs du Québec ont produit7,3 millions de porcs ; 50 % de cette production était exportée vers plus de75 pays. La filière porcine québécoise génère dans l’économie du Québec plusde 28 000 emplois et des retombées économiques annuelles de l’ordre de3,1 milliards de dollars.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA)
http://www.irda.qc.ca/

Le Porc du Québec
http://www.leporcduquebec.qc.ca/

Union des producteurs agricoles (UPA)
http://www.upa.qc.ca/

Commentaires