Système d’évaluation génétique en ferme pour la qualité de carcasse et la conversion alimentaire des porcs

Ottawa (Ontario), 5 décember 2001 – Dans le programme Canadien d’amélioration génétique des porcs, près de 100 000 porcs provenant de plus de 9000 truies nucleus de race Yorkshire, Landrace et Duroc sont testés chaque année. Le programme permet des améliorations importantes de la productivité des truies, de la vitesse de croissance, du rendement en maigre et de la conversion alimentaire, comme en témoignent les comparaisons avec d’autres sources de génétique dans les stations de testage ou les troupeaux. Grâce à la mise en place d’un nouveau système d’évaluation génétique en ferme pour la qualité de carcasse et la conversion alimentaire, ces améliorations pourront se faire encore plus rapidement. Elles bénéficieront aux producteurs commerciaux, aux abattoirs et aux consommateurs à travers le Canada.

Les évaluations génétiques nationales pour les caractères de carcasse et la conversion alimentaire sont calculées tous les mois. Un aspect clé du système national est qu’il permet de comparer entre elles les valeurs génétiques de tous les porcs testés au Canada, quel que soit leur troupeau d’origine. Le nouveau système d’évaluation en ferme conserve cet avantage et fournit des évaluations aux éleveurs le jour où les porcs sont testés. Le résultat : une sélection plus rapide et donc des gains plus importants pour le rendement en maigre, la surface de l’oeil de longe et la conversion alimentaire.

À une période où les producteurs, les abattoirs et les consommateurs recherchent de plus en plus des produits de qualité spécifique, ces nouveaux outils permettant de concentrer encore plus précisément la sélection sur les caractéristiques désirées. L’efficacité de la production, et l’aptitude à rencontrer les besoins des marchés, sont des facteurs essentiels de réussite. Le nouveau programme aidera donc l’ensemble du secteur à maintenir sa compétitivité et sa profitabilité face à la concurrence internationale.

Le nouveau système a été mis au point par le Centre Canadien pour l’Amélioration des Porcs (CCAP) à la suite de plusieurs années de recherche et de développement. Il a été intégré aux programmes de service à la ferme par le Centre de Développement du Porc du Québec (CDPQ), le Centre d’Amélioration Génétique de l’Ontario (OSI), et l’Association de testage des porcs de l’Ouest (WSTA). Il est maintenant disponible à tous les éleveurs du programme, y compris ceux des provinces atlantiques et du Mexique. Le système a été testé rigoureusement sur les données de plus de 3 000 porcs provenant de 44 élevages à travers le Canada. Les résultats confirment que les évaluations en ferme donnent une très bonne estimation des évaluations nationales calculées par la suite. Les corrélations entre les évaluations nationales et en ferme dépassent 95%. En d’autres termes, le secteur peut être confiant que les décisions des éleveurs seront basées sur des outils efficaces, qui amélioreront encore plus la productivité des truies, la croissance, la conversion alimentaire et la qualité de carcasse.

Ces travaux de recherche ont reçu un appui financier du Programme d’Assistance à la Recherche Industrielle (PARI) du Conseil National de Recherches du Canada (CNRC).

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Centre canadien pour l’amélioration des porcs (CCAP)

http://www.ccsi.ca/

Centre de développement du porc du Québec (CDPQ)

http://www.cdpqinc.qc.ca

Conseil national de recherches du Canada

http://www.nrc.ca/

Commentaires