Tokyo et Séoul suspendent leurs importations de boeuf canadien

Tokyo (Japon), 21 mai 2003 – Le Japon et la Corée du Sud ont décidé de suspendre leurs importations de viande canadienne après l’annonce d’un cas d’ESB (encéphalopathie spongiforme bovine, « maladie de la vache folle ») dans la province de l’Alberta.

Les deux pays sont respectivement les troisième et quatrième plus gros acheteurs de viande canadienne.

Les autorités de Séoul ont également interdit l’importation de produits laitiers.

La consommation de boeuf au Japon a progressivement repris après une chute consécutive à la découverte d’un premier cas d’ESB dans le pays en septembre 2001. Le dernier cas au Japon, le septième au total, a été annoncé en janvier dernier.

L’impact du gel des importations canadiennes est jugé négligeable sur l’économie nippone. Le Japon a importé près de 20 000 tonnes de boeuf canadien lors de l’année fiscale qui s’est terminée en mars. Il en importe en tout plus de 534 000 tonnes, principalement achetées à l’Australie et aux Etats-Unis.

Source : Reuters

Commentaires