Viser le confort des vaches

« L’objectif numéro un avec cette nouvelle construction était le confort des vaches. Quand les vaches sont biens, elles donnent plus de lait », calcule Justin Nieuwenhof, copropriétaire de la ferme Nieuwenhof et associé, située à Dundee dans le Haut-Saint-Laurent.

Effectivement, Justin et son fils Benjamin Nieuwenhof, également propriétaire de l’entreprise, ont misé sur le bien-être de leurs animaux. Les visiteurs ont pu le constater le 31 mars dernier alors qu’ils ouvraient les portes de leur nouvelle construction au public. (Lire aussi article Étable avec structure en bois).

La nouvelle étable en stabulation libre a quatre rangées sur litière de sable. Bien que plus lourde à manœuvrer, la litière de sable est très confortable pour les vaches. Sans compter que le sable est moins propice aux bactéries. Par conséquent, les vaches sont moins susceptibles d’attraper des mammites et autres maladies.

Les vaches ont également droit à des stalles flexibles en PVC. Il s’agit de la première ferme au Québec à en avoir. Avec ces stalles flexibles, les vaches ont plus de mobilité pour se coucher et se retourner. Elles se blessent moins en général. D’ailleurs, l’étable n’a pas de nettoyeur mécanisé également dans le but de protéger les animaux des blessures. Le fumier est gratté à l’aide d’un chargeur pendant la traite des vaches.

Dans le nouveau bâtiment, les vaches sont traites à l’aide d’une salle de traite double 10 Westfalia/Surge. Un système informatique comptabilise une série de données sur chacune des vaches : le temps de traite, le débit de traite, la quantité totale de lait, etc. Les données provenant d’un distributeur automatique de concentré d’appoint y sont aussi consignées. Les bracelets aux chevilles des vaches permettent également de donner une indication sur les chaleurs. D’ailleurs à la sortie du salon de traite, selon les données recueillies, la vache peut être redirigée vers un parc où elle recevra des soins particuliers.

à propos de l'auteur

Journaliste et rédactrice en chef adjointe

Marie-Claude Poulin

Marie-Claude Poulin est journaliste et rédactrice en chef adjointe au Bulletin des agriculteurs.

Articles récents de Marie-Claude Poulin

Commentaires