Ligne de temps

Votre luzerne a-t-elle bien traversé l’hiver?

Le printemps est enfin arrivé et les luzernières commencent à reprendre du poil de la bête. C’est le temps d’évaluer leur survie à l’hiver. Voici quelques conseils de Paul Hermans, agronome dans l’Est ontarien chez Pioneer.

Pour bien apprécier la survie d’une luzernière, on doit l’évaluer à différents endroits dans le champ. À chaque endroit choisi, sélectionnez plusieurs plants, pour en évaluer la couronne et la santé de la racine.

Cherchez les plants déchaussés. Les plants dont la couronne se sera soulevée légèrement par l’action du gel et du dégel peuvent survivre, mais ce déchaussement aura un impact sur leur longévité et leur productivité.

Taillez les racines dans le sens de la longueur pour y observer la couleur crème ou blanche, signe de santé. Des racines en santé sont essentielles pour un bon démarrage de la croissance au printemps.

Les plants les plus jeunes sont plus tolérants au stress que les plants plus âgés, puisqu’ils ont moins souffert des maladies ou de dommages physiques.

Les racines de la luzerne doivent contenir suffisamment d’aliments (sucres et amidon), notamment pour survivre aux basses températures d’hiver et fournir de l’énergie pour la repousse au printemps. Ces réserves servent au printemps et après chaque récolte, pour une repousse rapide.

Les réserves alimentaires diminuent pendant les trois premières semaines de croissance ou jusqu’à ce que le plant atteigne environ 25 cm de hauteur. À ce stade, la surface des feuilles est assez grande pour permettre une plus grande production d’aliments que celle nécessaire à la croissance. De deux à trois semaines supplémentaires sont requises pour rebâtir les réserves dans les racines.

Compter les tiges

Le meilleur moyen d’estimer le rendement potentiel d’une luzernière est d’en compter les tiges. Cependant, tôt au printemps, les plants n’ont souvent pas encore produit beaucoup de tiges au moment où le producteur souhaite décider de détruire ou conserver la luzernière. Une autre méthode consiste à compter le nombre de plants en santé. Voici deux tableaux pour vous guider.

Tiges par pied carré et rendement potentiel

Tiges par pied carré Rendement potentiel maximal
plus de 55 100 %
40 à 50 75 à 92 %
moins de 40 trop faible – à détruire

Plants par pied carré / année d’implantation

Année d’implantation 20 et plus
Année 1 12 à 20
Année 2 8 à 12
Année 3 ou plus 5

 

Source : Pioneer

à propos de l'auteur

André Dumont's recent articles

Commentaires