Le ray-grass en cinq questions

4 – Le ray-grass fera-t-il compétition avec le maïs pour l’eau et les éléments nutritifs?
À ce jour, l’expérience au Québec ne démontre aucune diminution de rendement, que ce soit dans le maïs-grain ou le maïs-ensilage.

« Après le semis, le ray-grass n’a le temps de faire que trois ou quatre feuilles, puis la canopée du maïs se referme, explique Stéphanie Durand. Nous savons aussi qu’au-delà de 22 oC, le ray-grass ralentit sa croissance. Ce n’est qu’à l’automne, quand les feuilles du maïs jaunissent et que la lumière pénètre à nouveau que le ray-grass se met à prendre de la vigueur. »

Pendant l’été, les prélèvements de son système racinaire demeurent minimes, puis rendu à l’automne, il récupère l’azote inutilisé et s’abreuve de l’eau des pluies, ce qui contribue à assécher le terrain pour faciliter la récolte de maïs.

5 – La valeur des éléments fertilisants récupérés dépasse-t-elle le prix de la semence?
Le ray-grass en intercalaire est surtout utilisé pour atténuer la compaction et améliorer la structure du sol. Dans certaines régions, il sert principalement à prévenir l’érosion. Contrairement aux légumineuses, il ne fixe pas l’azote. Par contre, ils récupèrent une partie de l’azote, du potassium et du phosphore inutilisés.

En Estrie, des mesures sur une saison ont révélé de 15 à 20 unités d’azote récupérées. D’après Stéphanie Durand, la littérature fait état de 15 à 60 unités d’azote, selon les variétés de ray-grass et les conditions propres à chaque saison.

Les scénarios sont très différents d’un champ et d’une saison à l’autre, souligne Daniel Brière. « Un hybride de maïs récolté hâtivement permettra au ray-grass de produire plus de biomasse, donc d’emmagasiner plus d’azote. Ce sera de même si la saison est très longue et que le ray-grass pousse jusque tard à l’automne. Dans le pire scénario, on récupère en éléments fertilisants une fois le prix de la semence. Dans le meilleur scénario, c’est trois fois le prix de la semence. »

Lisez l’article au complet dans Le Bulletin des agriculteurs de septembre 2013.

à propos de l'auteur

Articles récents de André Dumont

Commentaires