Ligne de temps

Nouveaux tests pour mesurer la santé des sols

La prise des échantillons de sol débute habituellement après les récoltes. Les analyses de sol sont la base de chaque plan de fertilisation. Or, ces analyses sont réalisées à l’aide d’extracteurs chimiques pour mesurer les nutriments inorganiques disponibles aux cultures. Mais qu’en est-il de la portion organique ? Cette forme de nutriment peut-elle expliquer les différences de croissance observées sur deux parcelles de terre ayant une analyse de sol comparable ? « Deux nouveaux tests sont disponibles depuis peu pour mesurer les composantes organiques non détectées dans les analyses de sol régulières », rapporte un récent article publié par le service de recherche du Département américain de l’Agriculture.

Le premier test, développé par Rick Haney et baptisé Haney soil test, mesure toutes les formes d’azote (N) et de phosphore (P) assimilables par les plantes. Ainsi, l’azote organique est calculé à l’aide d’une formule mathématique qui utilise le N total auquel on soustrait le N sous forme ammoniacal et le N sous forme de nitrate. Le P organique est, quant à lui, la différence entre le P élémentaire et le P sous forme orthophosphate.

Le deuxième test, nommé Solvita, mesure la quantité de CO2 libéré par chaque échantillon de sol. Le CO2 est un indicateur de l’activité microbienne du sol qui, quant à elle, reflète le contenu en matière organique et autres éléments nutritifs organiques.

Lorsque combinés, les résultats de ces deux tests représentent mieux les nutriments disponibles aux plantes et sont corrélés avec les différences de croissance observées au champ et non expliquées par les analyses de sol habituelles. Ils deviennent ainsi intéressants pour élucider différentes problématiques.

Source : Agricultural Research Magazine, Département américain de l’Agriculture

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Commentaires