Nouvelle salle de montre

DSCF8628Le concessionnaire Case IH pourra ainsi offrir une « expérience client » aux gens qui viendront magasiner tracteurs, moissonneuses-batteuses ou autre. « Avoir une salle de montre est la nouvelle tendance chez Case IH, explique Michel Rheault, président du Centre agricole Nicolet-Yamaska. Les gens peuvent s’approcher de l’équipement, s’asseoir dans les tracteurs, vérifier le confort des cabines, etc. »

Les travaux de ce nouveau garage équipé d’une salle de montre ont commencé en août dernier pour se terminer en début mars. La salle de montre fait 100 pi par 80 pi avec 24 pi de plafond. « L’ancien garage était devenu désuet, on manquait d’espace, indique Michel Rheault. Nous avons mis deux ans à planifier les travaux. Ce nouveau garage a été construit sur l’ancien, puis les infrastructures ont été enlevées. »

Attenant à la salle de montre, il y a le garage où l’entretien de la machinerie est effectué. Le Centre Nicolet-Yamaska est spécialisé particulièrement dans les grosses machineries, telles que moissonneuses-batteuses, équipements de préparation de sols (semoir, planteur, système GPS, etc.) et tracteurs. « Nous sommes renommés pour les batteuses. Aussi, 50 % de notre chiffre d’affaires est attribué à la vente de tracteurs : Magnum, Puma, Steigner, Farmall. »

DSCF8632Michel Rheault et son frère Jean-Guy ont pris la relève de leur père au garage en 1984. Ils possèdent maintenant six magasins, à Berthierville, Rimouski, Coaticook, Saint-Maurice, Saint-Bruno, en plus de celui de Nicolet. En près de 30 ans dans le domaine de l’agriculture, les frères Rheault ont vu évoluer le secteur. « Quand on a commencé, il n’y avait pas de drainage. En drainant, les producteurs ont augmenté leurs rendements. Ensuite, ils ont commencé à niveler les terres, encore une fois il y a eu un bon en avant. On aime participer à l’évolution de l’agriculture, on veut que le secteur grandisse », exprime Michel Rheault.

Mais c’est depuis les années 2000 que l’agriculture a subi le plus de transformations, selon le président. « La technologie a explosé, elle s’est étendue à toute la population. Les systèmes GPS sont la plus grande révolution des dernières années. D’ici 10 ans, tout le monde aura des GPS et d’ici cinq ans, tout le monde aura un iPad dans son tracteur, tous les équipements seront en réseau. Les gens auront plus de confort et de plaisir à faire de l’agriculture », prédit-il.

Les fils de Michel et de Jean-Guy, Alex-Anthony et Jean-Dominique, ont pris la relève à leur tour et sont maintenant directeur des centres de Saint-Maurice et de Rimouski.

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires