Trop de gaspillage alimentaire

Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le gaspillage alimentaire, qui se chiffre à 1,3 milliard de tonnes de nourriture chaque année dans le monde, porte atteinte au climat, à l’eau, aux terres et à la biodiversité.

La nourriture produite sans être consommée équivaut annuellement à trois fois le volume du lac Léman (250 km3), le plus grand lac d’Europe de l’Ouest, et rejette dans l’atmosphère quelque 3,3 gigatonnes de gaz à effet de serre (près de 80 % des émissions annuelles de CO2 de la Chine). Elle monopolise 1,4 milliard d’hectares de terres, soit 28 % des superficies agricoles du monde.

Outre ses impacts environnementaux, ses conséquences économiques directes pour les producteurs sont de l’ordre de 750 milliards de dollars par an. 54 % du gaspillage alimentaire à l’échelle mondiale a lieu « en amont », c’est-à-dire durant les phases de production, de manutention et de stockage après-récolte, et 46 % « en aval », soit aux stades de la transformation, de la distribution et de la consommation.
Source : sommetinter.coop

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires