Champ d'herbe de soudan cultivé sous régie biologique. La photo a été prise le 25 juillet 2018 à La Pocatière.

Départ inégal des fourrages au Bas-Saint-Laurent

Plus de maïs ensilage et d’herbe de soudan cette année

Après deux années de sécheresse, les producteurs du Bas-Saint-Laurent espèrent une bonne récolte fourragère pour 2019. Rien n’est certain de ce côté. Certains producteurs ont eu le désagrément de découvrir des champs implantés l’an dernier qui doivent être repris. Pour combler le manque de fourrages, le maïs ensilage et l’herbe de soudan seront parmi les […] Lire la suite

Publicité du lait bio sur un abribus.

Le lait bio passe en mode publicité

La production est en équilibre

Les Producteurs de lait biologique du Québec peuvent maintenant faire de la publicité pour stimuler la consommation. Alors qu’il manquait de lait bio dans les dernières années, la production est maintenant en équilibre avec l’offre. Il y a même une petite marge pour le développement de produits. La campagne Le Lait bio, fier de sa […] Lire la suite



Le professeur et spécialiste de la qualité de l’air Frank Mitloehner de l’Université de la Californie à Davis a présenté une conférence lors du symposium One 19 de Alltech.

L’élevage fait partie de la solution aux changements climatiques, selon un expert

C’est l’avis d’un professeur en qualité de l'air de la Californie

Selon le professeur et spécialiste de la qualité de l’air Frank Mitloehner de l’Université de la Californie à Davis, l’élevage fait partie de la solution aux changements climatiques. La guerre des médias contre le bétail a occulté la principale cause des changements climatiques : les combustibles fossiles. «Les combustibles fossiles sont la principale contribution au changement […] Lire la suite






Pierre-Luc Leblanc est producteur de volaille à Saint-Hyacinthe, dans le Groupe Aquino avec son frère Jocelyn et sa soeur Marylène.

Les Éleveurs de volaille du Québec repensent leurs poulaillers, mais oseront-ils imiter l’Ontario?

Faut-il se diriger vers des bâtiments un étage?

Un vaste projet d’analyse débute aux Éleveurs de volaille du Québec pour dessiner le modèle de poulailler qui sera préconisé pour l’avenir, mais aussi pour voir de quelle façon les poulaillers actuels seront adaptés pour répondre aux besoins futurs. Les transformateurs souhaitent de leur côté que la fédération oblige les producteurs à ne construire que des poulaillers un étage.


La remorque-râtelier est équipée d'un capteur et d'une antenne.

Savoir à distance ce que les bovins consomment

Grâce à un capteur et une antenne

En Europe, les producteurs bovins ont dorénavant accès à un râtelier connecté qui peut informer, à distance et en temps réel, de la consommation des bovins en fourrages. L’équipement Fourrage Lib de la compagnie Beiser Environnement a été lancé l’hiver dernier lors du SIMA de Paris. Il s’agit en fait d’une remorque avec râtelier et […] Lire la suite

Soubresauts dans les marchés de la viande

Les querelles commerciales et la peste porcine africaine affecteront la demande pour les autres viandes, ainsi que leurs prix

Les marchés du porc ont dû interrompre les transactions lundi en raison du niveau maximal atteint par la baisse des cours, un phénomène qui s’est répété mardi matin. La bourse de Chicago réagissait ainsi aux dernières déclarations du président Donald Trump qui a menacé la Chine de nouvelles représailles commerciales au moment où la délégation […] Lire la suite