Ligne de temps

Marché des grains: La prochaine récolte limite les gains

Les marchés n’ont guère offert de répit dans la dernière semaine. Le blé a reculé pendant quatre séances consécutives alors que le soya et le blé se sont finalement stabilisés vendredi pour un résultat neutre pour la semaine.

Il n’y avait guère de nouvelles en effet pour encourager une reprise des prix, autant du côté de la demande extérieure ou encore de l’offre de produits qui s’annonce abondante.

Du côté des exportations, les chiffres sur le blé se sont enlignés sur les prévisions mais ont été en baisse par rapport à la semaine dernière. Le blé américain se frotte à la compétition du blé russe abondant sur les marchés malgré des préoccupations plus tôt quant à une réduction liée au temps sec.

Le soya doit composer pour sa part avec de nouvelles menaces du président américain d’imposer une taxe supplémentaire sur 267G$ de biens chinois, ce qui entretient les inquiétudes sur un règlement du conflit commercial entre les deux pays. La demande de la Chine en soya est d’ailleurs limitée ces temps-ci par la fièvre africaine porcine qui atteint le cheptel chinois. Le pays pourrait être contraint d’abattre 10% de ses porcs afin de limiter la propagation de la maladie.

La prochaine récolte limite aussi les gains en bourse avec la perspective de rendements record. Le marché aura à l’œil le prochain rapport du département américain de l’Agriculture (WASDE) qui fera le point sur les rendements attendus. Les experts s’attendent à ce que le gouvernement relève la production de soya à 4,649 milliards de boisseaux en raison d’un rendement de 52,2 boisseaux à l’acre. La production de maïs serait quant à elle serait révisée à la baisse mais s’élèverait tout de même à 14,529 milliards de boisseaux à 177,8 boisseaux par acre.

La récolte de blé serait aussi plus importante que prévu, malgré les inquiétudes de cet été en raison de la sécheresse. Les conditions se sont aussi améliorées pour les semis d’hiver grâce aux précipitations tombées dans le sud du pays dans les derniers jours.

Le boisseau de maïs pour décembre a terminé à 3,6700 $US contre 3,6500 $US, un gain de 0,5 % pour la semaine. Le boisseau de blé pour décembre a chuté de 6,3% à 5,1125 $US contre 5,4550 $US il y a une semaine. Le boisseau de soya pour novembre est resté quasi inchangé à 8,4400 $US par rapport à 8,4350 $ la semaine dernière.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires