Marché des grains: Le soya rebondit

Les prix du soya ont fini en hausse vendredi, après avoir reculé toute la semaine, dans l’espoir d’une détente du conflit commercial entre la Chine et les États-Unis. Les autres grains l’ont imité pour finir également en territoire positif.

Le prix des grains a dégringolé en semaine, soit en raison des tensions commerciales avec la Chine ou de la météo. Le président américain Donald Trump a indiqué en début de semaine qu’il restait un long chemin à faire avant d’en arriver à une entente alors que le marché espérait entendre le contraire. Les négociateurs américains et chinois ont repris les discussions les discussions au moment où la Chine vit sa croissance la plus faible en 30 ans. La Chine aurait également passé une importante commande de soya dans la dernière semaine.

Les marchés ruminent encore de leur côté les derniers chiffres estimés par le département américain d’Agriculture au moment (USDA) où le centre et l’est des États-Unis est frappé par une importante vague de chaleur. Les analystes semblent hésiter entre des échos du terrain et les chiffres du USDA  qui estimaient au début du mois une récolte abondante de maïs. Les cultures ont souffert de différentes manières depuis le début de la saison: les semis ont été retardé par des pluies importantes et du temps froid, auquel a succédé du temps chaud et sec. Un temps plus frais est attendu pour la prochaine semaine mais la pluie se fera toujours attendre dans les régions productrice de céréales. Les yeux se fixent maintenant sur le prochain rapport sur les cultures américaines prévu le 12 août prochain.

Le blé a pour sa part profité du rebond des autres céréales. La situation des cultures en Europe demeure préoccupante après la canicule qui a affecté de nombreuses régions en juin. Ces inquiétudes bénéficiaient au blé américain dont la récolte est en cours dans le sud des États-Unis.

Les marchés surveilleront cette semaine les rapports sur l’état des cultures qui s’est amélioré dans l’ensemble dans les dernières semaines. Les signaux de la Fed seront aussi suivis, puisqu’une baisse des taux d’intérêt est prévue d’ici la fin du mois.

Le boisseau de soya pour livraison en novembre, s’est établi à 9,1925 dollars contre 8,9900 dollars à la précédente clôture. Le boisseau de maïs pour décembre, le plus échangé, a terminé vendredi à 4,3575 dollars contre 4,2975 dollars jeudi à la clôture. Le boisseau de blé pour  septembre a fini à 5,0250 dollars contre 4,9350 dollars la veille.

Source: AFP, Reuters

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Commentaires