L'approvisionnement aux meuneries pourrait être compromis par le blocage des voies ferrées.

Le blocage ferroviaire inquiète

Le secteur agricole met en garde sur les conséquences d'un arrêt prolongé du transport ferroviaire

L’arrêt du transport par voies ferrées dans plusieurs régions du pays préoccupe de plus en plus de secteurs économiques au pays, dont celui de l’agriculture. Après la grave crise de pénurie de propane causée par la grève au CN l’automne dernier, le blocage par des communautés autochtones rappelle la fragilité des échanges de marchandise au […] Lire la suite

Vers un printemps pluvieux

Les premières prévisions pointent vers du temps humide

Avec le mois de janvier terminé et février bien entamé, les regards se tournent vers les prévisions pour le printemps prochain. Le service de météo Accuweather a livré ses premières estimations pour la saison. Selon toute vraisemblance, le temps sera à la pluie pour mars-avril et mai pour l’Est du pays, dont le Québec et […] Lire la suite


Semis direct sous couvert végétal

5 étapes pour réussir la transition vers le semis direct et les cultures de couverture

Bien s'entourer et chercher des conseils sont quelques uns des secrets du succès

Pour que le semis direct et les cultures de couverture fonctionnent pour vous, il vous faut figurer comment mettre ces techniques en application pour votre propre ferme. Selon un producteur de l’Indiana, Carl Morgan, qui fait de nombreuses conférences sur le sujet, il n’y a pas de recette pour réussir, si ce n’est qu’il vaut […] Lire la suite

Maïs : faut-il se fier à 2019 pour choisir ses hybrides?

Les résultats de la saison 2019 sont-ils valables pour choisir ses prochains hybrides?

On se rappelle tous des conditions météo exceptionnelles de 2019. Est-ce que les données des parcelles semées en juin sont valables pour choisir le meilleur hybride de maïs habituellement semé en mai? Un article du service d’extension de l’université de l’État d’Ohio offre des réponses à ces questions.


Pier-Luc Hervieux et Luc Hervieux

PIER-LUC HERVIEUX: Une relève agricole impliquée

Deux passions animent le cœur de Pier-Luc Hervieux. L’agriculture, qu’il exerce avec son père Luc et la défense des intérêts de la relève agricole

En 2016, lorsque la place de président de la Relève agricole de Lanaudière est devenue vacante, Pier-Luc Hervieux s’est laissé tenter par l’aventure. Les premiers mois de son mandat n’ont pas été de tout repos. Tout de suite, il a été propulsé au-devant de la scène en raison d’un projet d’implantation d’un oléoduc de la […] Lire la suite



Très forte infestation d'amarante tuberculée dans un champ de soya
Source: Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection (MAPAQ)

Le MAPAQ fait le point sur l’amarante tuberculée au Québec

Des tests menés l'an dernier confirme de nouveaux foyers d'infestation

L’équipe de malherbologie du Laboratoire d’expertise et de diagnostic en phytoprotection  (LEDP) a dressé un portrait de la propagation de l’amarante tuberculée au Québec. Après avoir été détectée pour une première fois en 2017, la mauvaise herbe a fait l’objet de nouveaux signalements en 2019. En raison de la difficulté à l’identifier correctement, les chercheurs […] Lire la suite

Un champ de maïs semé aux 60 pouces à la ferme de Sébastien Angers. Les espèces de plantes intercalaires observées sont le trèfle rouge, le trèfle blanc, la luzerne, le ray-grass, la fétuque, la fléole des prés et la vesce velue.

Du maïs aux 60 pouces

L’idée n’est peut-être pas aussi farfelue qu’il n’y paraît. Un groupe de producteurs la met à l’essai

La grande question, c’est de savoir quel rendement on peut atteindre avec du maïs aux 60 pouces. Comme les plants reçoivent davantage de lumière, il est logique de penser qu’ils se développeront davantage. Va-t-on atteindre ou à tout le moins se rapprocher du rendement aux 30 pouces?


Quel avenir pour le marché du soya?

Bien que la dynamique ait évolué considérablement dans le marché du soya dernièrement, le marché offre toujours des opportunités pour le Québec et le Canada

Le commerce du soya a bondi dans les dernières années. Le volume des exportations mondiales est passé de 81 à 152 millions de tonnes (Mt) entre 2009 et 2018. Les récentes tensions commerciales ont cependant brassé les cartes en jeu et les événements épidémiologiques ont ajouté une dose d’incertitude dans ce marché hautement compétitif. C’est […] Lire la suite

Marché des grains: Un mois négatif pour le soya

Le soya a reculé dans les neuf dernières séances, en plus d’afficher un résultat négatif pour janvier

Le mois de janvier n’aura pas rempli ses promesses, ni pour le soya, ni pour le blé ou le maïs. Les céréales ont terminé le mois avec des pertes malgré de bonnes perspectives au début de l’année, surtout après la première phase de l’entente entre la Chine et les États-Unis le 15 janvier. L’arrivée du […] Lire la suite