Rinçage continu pour pulvérisateur

Le rinçage du pulvérisateur est sûrement une des tâches les moins appréciées des producteurs. Le processus peut être long et fastidieux sur certains équipements. La réglementation plus sévère en Europe a engendré de nouvelles techniques plus rapides qui réduisent cette opération de plus de 75 %, rapporte Jason Deveau, spécialiste en équipement et technologie d’application pour le ministère de l’Agriculture de l’Ontario (MAAARO).

La conception des pulvérisateurs plus récents conserve un volume de quelques litres seulement lorsque le réservoir est vide. Il en découle une faible quantité de pesticide à être éliminé. Chaque étape du triple rinçage dilue la bouillie et diminue le risque de contamination pour la prochaine culture ou pour l’environnement. Un minimum de 40 à 45 minutes est requis pour cette opération et varie selon la distance de la station de remplissage ou la présence d’un réservoir d’eau propre sur le pulvérisateur. Une décontamination complète nécessite un nettoyage avec un détergent approprié et une vérification des filtres, buses et bouchons de ligne afin de repérer des dépôts ou accumulations de produits. Mais le temps requis pour cette opération en décourage plus d’un.

« On peut aussi installer une deuxième pompe sur le pulvérisateur. Cette pompe est alimentée par un deuxième réservoir contenant seulement de l’eau propre », explique Jason Deveau. Cette pompe évacue l’eau de rinçage jusqu’aux buses par le même chemin que la bouillie (voir graphique). Des travaux de recherche ont démontré que 100 litres étaient suffisants pour nettoyer un réservoir de 4000 litres. L’effet dilution est aussi efficace qu’avec un triple rinçage qui utiliserait au moins 400 litres d’eau. Le tout en moins de temps.

carte

Certains modèles de pulvérisateurs ne sont pas adaptés pour recevoir une deuxième pompe, mais plusieurs modifications sont possibles, conclut le spécialiste.

Source : Ontario Farmer et Sprayers101.com

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires