Bon coup à la ferme: Du lait à volonté

Le Bulletin des agriculteurs vous présente quelques bonnes idées provenant de producteurs ingénieux

 

La Ferme Anderson a adopté le principe du lait à volonté pour ses veaux. Un système de conception simple et peu couteux a ainsi contribué à réduire la maladie et la mortalité des jeunes sujets de cette ferme laitière.

Depuis 2015, les veaux passent leurs premières semaines de vie dans une pouponnière construite en 2015. Mark Anderson et sa conjointe Jodi Wallace, qui est aussi médecin vétérinaire, ont décidé d’alimenter les veaux en permanence. Ils ont conçu un système d’alimentation pour veaux laitiers logés en paire.

Le lait est apporté vers le parc par un tuyau passant dans le béton du plancher chauffant qui garde la température entre 20 °C et 24 °C. La qualité du lait est pour sa part assurée en gardant son pH entre 4 et 4,5.

La salle de préparation contient deux bassins; un où du lait en poudre est brassé avec de l’eau et de l’acide et l’autre, du lait acidifié en assez grande quantité pour la journée.

Les vaux boivent à la tétine. Ils consomment entre 12 et 13 litres par jour. Ils ont en plus de l’eau et de la moulée à volonté. Preuve que les veaux semblent satisfaits, les veaux ne braillent pas.

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires