Ligne de temps

Encore des conseils de Temple Grandin

Temple Grandin PHOTO: MARIE-JOSÉE PARENT

Temple Grandin
PHOTO: MARIE-JOSÉE PARENT

La conférence au Porc Show de la professeure en sciences animales Temple Grandin de l’Université de l’état du Colorado a été courte, à peine 15 minutes. C’est que la spécialiste du comportement animal préfère interragir avec les personnes. Voici quelques réflexions qu’elle a faites suites aux questions qui lui ont été posées à la fin de la conférence et en privé :

  • Ça me frustre que les gens ne soient pas au courant de ce qui est fait. Nous devons leur montrer ce qui est fait. Un fermier est plus fiable qu’une grosse compagnie.
  • Le porc de commodité n’est pas fini.
  • Vous devez faire ce que vous dites que vous faites parce que vous ne vous débarrasserez pas des mauvaises images. Les caméras sont partout.
  • Il faut s’assurer de donner une bonne vie aux animaux d’élevage : eau, air, espace, état de chair, éviter les blessures et les boiteries. « Je suis très préoccupée par les boiteries. »
  • Il faut tout noter : Combien de boiteries? Combien ne mangent pas? Si on ne note pas, on ne chiffre pas et l’on ne voit pas si l’on glisse vers une moins bonne boiterie.
  • Mesurez l’espace par animal. Ne surchargez jamais.
  • Les bonnes pratiques en gestion et manipulation des animaux, c’est payant. (« Good stockmanship pays. »)
  • Assurez-vous d’avoir de bons employés, bien entraînés et doux.
  • Amenez des jeunes dans l’industrie. Les jeunes s’intéressent aux choses auxquels ils sont exposés.
  • Assurez-vous d’avoir quelqu’un qui marche parmi vos animaux. Un porc qui n’a pas été en contact avec des humains sera plus stressé au moment d’aller à l’abattoir.
  • En toute chose, comme la castration, nous devons adopter des pratiques que nous pouvons montrer au public.
  • Je veux que vous innoviez et que vous imaginiez de bons systèmes.

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires