La production de boeuf au Canada en graphiques

La production de boeuf au Canada en graphiques

L'élevage bovin au Canada a connu des hauts des bas dans les dernières années: maladie de la vache folle, baisse des prix sur les marchés, diminution de la demande et un réseau de transformation en profonde mutation. L'année 2020 n'a pas été de tout repos non plus et les prochaines années verront comment les marchés répondront aux soubresauts causés par la COVID-19.

En attendant, Statistique Canada a combiné les données de plusieurs organismes pour réaliser des tableaux interactifs de la chaîne approvisionnement du boeuf au pays, allant de production jusqu'à l'indice des prix. Voici un aperçu des différents tableaux et graphiques disponibles, mais il est possible de personnaliser des données pour avoir différents aperçus de la situation.

Au niveau de la production, le nombre de bovins de boucherie par type d'exploitation agricole est relativement stable, même s'il diminue légèrement sur les exploitations à longue durée de vaches-veaux depuis 2016. L'indice des prix des produits agricoles qui était stable entre les provinces a vu les disparités s'agrandir avec les années avec des coûts en hausse dans l'Ouest. Le Québec se situerait en bas du graphique.

Les prix moyens ont augmenté également pour l'abattage de manière quasi identique en affichant une forte progression depuis une décennie avec une pointe entre 2014 et 2016.

Le poids produit sur les fermes a progressé légèrement sur les fermes pour les bovins, alors qu'il est resté stable pour les veaux.

Il en coûtait 7,65$ en 2019 pour un kilo de boeuf haché. En 2020, le prix au détail se situait à 11,75$ le kilo. Le rôti de côtes de choix est le produit ayant enregistré la plus forte hausse, passant en 2010 de 20,87$ à 35,70$ le kilo.

Les quantités de boeuf importés ont eu tendance à augmenter dans les dernières années, mais demeurent minimes en comparaison avec le volume produit au pays. Le boeuf importé provient surtout des États-Unis.

Selon les indices de prix, le prix de la viande a suivi de près l'indice des produits industriels avec une tendance à la hausse depuis 2015. L'indice des prix à la consommation est de son côté stable entre les provinces avec peu de différences entre elles.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Articles récents de Céline Normandin

Commentaires