La société HyLife vendue

Les dirigeants s'attendent à une croissance des activités pour le futur

Le plus grand producteur de porcs au pays sera désormais dirigé par des sociétés asiatiques.

La société HyLife située à La Broquerie au Manitoba a indiqué qu’elle vendait 50,1% de ses actions Charoen Pokphand Foods (CPF), une entreprise de la Thaïlande, pour 500 M$. L’autre portion des actions (49,9%) est déjà détenue par une société japonaise, Itochu.

HyLife compte 2500 employés au Manitoba. Elle possède une usine de transformation à Neepawa ainsi que plusieurs porcheries dans la province. Elle élève 2,3 millions de porcs par année et vend ses produits dans plus de 20 pays. CPF est quant à elle le troisième producteur de porcs au monde.

Articles connexes

Le président de HyLife, Claude Vielfaure, a indiqué que CPF cherchait à investir en Amérique du Nord. Que son choix se soit porté sur HyLife est selon lui une bonne nouvelle pour le secteur porcin de la province et du pays. L’arrivée de CPF devrait stimuler l’industrie porcine puisque la société désire augmenter ses ventes à l’international. Peu de changements sont prévus puisque les chefs d’entreprise actuels demeureront en place et continueront de prendre les décisions concernant la gestion, sur approbation des actionnaires.

La compagnie a été fondée à La Broquerie au Manitoba en 1994 par les frères Claude, Paul et Denis Vielfaure, avec un partenaire, Don Janzen.

La transaction avec Charoen Pokphand Foods doit être approuvée par les deux pays au cours des six prochains mois mais devrait être conclue au 3e trimestre.

La consommation de protéines animales est en croissance dans le monde, surtout dans les pays en développement. La Chine, qui est le plus grand consommateur de porcs, connait par ailleurs des problèmes importants dans ses élevages de porcs. Ces derniers ont subi des pertes en raison de la peste porcine africaine qui touche maintenant plusieurs régions du pays.

Source: The Western Producer, Radio-Canada

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires