DERNIÈRE INFOLETTRE

L’eau, indispensable pour les veaux

Les veaux consomment environ quatre fois plus d’eau que d’aliments sur une base de matière sèche au moment du sevrage. Ce ratio de 4 : 1 fournit à l’éleveur un point de référence pour l’aider à estimer rapidement les besoins en eau de ses animaux, puisque ce ratio fonctionne également pour les vaches. Restreindre l’eau à des veaux a pour conséquence de réduire leur consommation et leur performance.

De fausses croyances sont fréquemment invoquées pour limiter l’eau aux veaux :

–  L’eau cause la diarrhée

Lorsque le veau commence une diarrhée, il consommera plus d’eau, s’il y a accès, pour compenser la perte d’eau générée par cette affection.

–  Les veaux obtiennent leur eau via le lait de remplacement

La quantité d’eau apportée par le lait de remplacement n’est pas suffisante pour stimuler une ingestion maximale de concentré de début. Ainsi, l’ajout d’eau facilite le sevrage et stimule la croissance après le sevrage.

–  C’est un vrai casse-tête de servir de l’eau en hiver, car elle gèle?

Fournir une eau dégourdie aux veaux augmente leur consommation d’eau plus spécifiquement lors des périodes froides de l’hiver. Par temps froid, la vapeur d’eau expirée par le veau se transforme en très fines gouttelettes en suspension dans l’air qui s’observent à la sortie de sa gueule. Le veau perd donc beaucoup d’eau dans l’air froid et sec de l’hiver. L’eau doit être remplacée pour pallier cette perte importante.

Si l’eau est sale, les veaux boiront et mangeront moins d’aliments. Si le contenant à eau est localisé tout près du contenant à concentrés, l’eau va dégouliner de la gueule du veau sur le concentré, le contaminer et réduire sa consommation. L’eau va également devenir souillée plus rapidement par le concentré et être moins attirante pour le jeune animal. Tel que démontré dans le tableau ci-dessous, maintenir une certaine distance entre les deux contenants permet d’accroître la consommation d’aliments et d’eau ainsi que la performance du veau.

veau eau

Un autre facteur important à considérer est la température de l’eau. Les veaux préfèrent l’eau lorsqu’elle est à la température de leur corps, car elle perturbe moins la température et les fonctions du rumen. La température du rumen des veaux est retournée à la normale (39 °C) environ une heure après la buvée d’eau à différentes températures. Seule l’eau dont la température était tout près de celle de l’animal (37°C) n’a pas causé de chute de température dans son rumen. Plus l’eau était chaude, moins les chutes de température dans le rumen étaient importantes. Une étude réalisée par temps chaud au Texas confirme que les vaches laitières préfèrent une eau à température corporelle. Dans cette expérience, 98 % des vaches préféraient une eau dégourdie (27 °C) à de l’eau plus froide (10,6 °C) par temps chaud.

Source : Feedstuff

Artice d’Alain Fournier

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Le Bulletin des agriculteurs's recent articles

Commentaires