Main d’oeuvre: Exceldor recrute chez les immigrants de Montréal

Une solution à la pénurie de main d'oeuvre

Pour contrer la pénurie d’emploi actuel, Exceldor a décidé de séduire la communauté immigrante nouvellement arrivée au Québec et sans travail. L’entreprise veut leur démontrer qu’elle est prête à solutionner leurs obstacles à l’embauche et cherche ainsi à combler les 120 postes disponibles au sein de l’entreprise.

Pour cela, l’entreprise a fait installer une borne interactive sur un abribus du quartier Saint-Michel à Montréal, reconnu pour accueillir un grand nombre de nouveaux arrivants. L’activité d’une journée avait pour but de concevoir une vidéo qui a depuis été diffusée sur le web dans le but de rejoindre cette même clientèle immigrante.  «Ce sont des vrais personnes que nous avons recrutées la journée même. Ce n’était pas arrangé», explique Gabrielle Fallu, conseillère principale relations publiques chez Exceldor.

Articles connexes

Les personnes étaient invitées à communiquer avec une employée d’Exceldor via une borne vidéo interactive. L’employée des ressources humaines expliquait notamment qu’Exceldor offre de l’aide pour trouver un logement, un service de transport, des cours de francisation, assurances collectives, salaires compétitifs, formations et prime pour les quarts de soir et de nuit.

La vidéo a été tournée le 5 septembre 2019, dans le quartier Saint-Michel et la campagne web et la diffusion d’affiches conventionnelles sur les abribus a débuté le 24 septembre. Après une semaine, Gabrielle Fallu explique qu’il est trop tôt pour évaluer les effets de cette campagne. Une dizaine de personnes sont en processus d’embauche actuellement. L’entreprise attend au moins trois semaines avant de pouvoir tirer des conclusions sur cette initiative.

 

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires