Ligne de temps

Nouveautés dans les systèmes de traite

Les compagnies Lely et GEA ont présentés des nouveautés dans leurs systèmes de traite à l’Expo-Champs. Les voici:

Lely

L’équipe de Lely lors d’Expo-Champs 2016.

L’équipe de Lely lors d’Expo-Champs 2016.

Le robot de la compagnie spécialisée en robotique Lely présente plusieurs nouveautés cette année. Les voici :

– L’entrée et la sortie des vaches du robot ont été repensées. Dorénavant, le robot permet aux vaches d’entrer, de se faire traite et de sortir en une seule ligne droite. Finies, les vaches qui doivent tourner pour entrer et sortir du robot. C’est ainsi plus facile pour les taures qui doivent apprendre à se faire traire. Pour les plus âgées, c’est aussi moins stressant.

– Le robot est dorénavant doté d’un compteur de leucocytes qui combine la conductivité et le comptage cellulaire. L’analyse de la conductivité était déjà présente. Le comptage cellulaire est obtenur par l’ajout d’un réactif dans un échantillon de lait à la manière d’un test CMT.

– Dorénavant, un test de gras et de protéine est disponible au robot pour chaque vache.

– L’équipement mesure aussi la température du lait de la vache. Cette donnée permet d’informer le producteur de l’état de santé de la vache.

– Le nouveau détecteur d’aliment est muni d’une alarme pour informer le producteur d’un manque d’aliment. La moulée est un élément stimulant pour la vache. S’il n’y en a pas, elle pourrait refuser de se présenter au robot. C’est le cas notamment lorsque le silo est vide ou que la vis d’alimentation est bloquée. Lorsqu’un problème se présente, le producteur reçoit une alarme sur son téléphone cellulaire.

– L’application InHerd a été mise à jour. Elle inclut dorénavant l’état de santé de la vache grâce à la mesure de la température du lait. En fait, l’application analyse l’ensemble des données fournies par le robot et informe le producteur de l’état de santé global de la vache. L’application informe aussi dorénavant le producteur des cas de détresse de vaches autour du vêlage grâce aux données collectées par le collier d’activité. Grâce à cette mise à jour, le producteur n’est plus obligé de se déplacer devant son ordinateur de bureau pour connaître l’état de la vache.

GEA

Le Monobox de GEA.

Le Monobox de GEA.

L’entreprise GEA a présenté à Expo-Champs son Monobox. Il s’agit d’un robot de traite non extansible, contrairement au MIOne qui permet de traire plusieurs vaches avec un seul bras. Le Monobox est issus de la technologie du caroussel robotisé de GEA, le DairyProQ. C’est le même module de traite.

« Le Monobox est plus flexible que le MIOne », explique le directeur des ventes Amérique du Nord pour la traite robotisée, Mario Jean. Le Monobox est la solution de GEA pour un producteur laitier qui souhaite remplacer son robot de traite. Il s’agit d’une option de plus.

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires