Quelques faits sur la production laitière biologique

Que connaissez-vous de la production laitière biologique ? Voici quelques faits sur cette production au Québec et au Bas-Saint-Laurent.

  1. La région du Bas-Saint-Laurent est la plus active en production laitière biologique avec 32 entreprises qui produisent près du tiers de la production québécoise de lait biologique.
  2. L’intérêt pour le lait biologique dans cette région est né à la fin des années 1980, mais c’est en 2001 qu’il a pris son essor.
  3. Un club d’encadrement technique, l’Envol – lait biologique, et Valacta accompagnent les entreprises.
  4. Le Québec compte une centaine d’entreprises laitières biologiques qui produisent au total 38 millions de litres.
  5. De plus en plus de produits laitiers transformés voient le jours, comme des yogourts et des fromages. Une fromagerie artisanale a d’ailleurs été lancée au Bas-Saint-Laurent l’été dernier, La Tête sur le bio.
  6. Pour produire biologique, il faut notamment respecter les obligations suivantes :
    • alimenter entièrement son troupeau avec des rations biologiques ;
    • limiter l’utilisation des antibiotiques et d’axer plutôt sur une bonne gestion de l’élevage et la médecine préventive ;
    • donner au cheptel un accès à des pâturages ;
    • tenir des registres de gestion du troupeau et de production, y compris le nettoyage et l’utilisation de la machinerie, les locations de terre et l’entreposage ;
    • faire une gestion de ses cultures et de ses pâturages sans utiliser de pesticides, d’engrais chimiques de synthèse, d’OGM et d’hormones de synthèse.
  7. L’ITA de La Pocatière, toujours au Bas-Saint-Laurent, offre un bâtiment permettant la production de lait biologique.

Source : Blogue de la Politique de souveraineté alimentaire

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires