Trois usines de transformation ferment aux États-Unis

Les entreprises Tyson Foods, National Beef Packing et JBS USA ont annoncé la fermeture d’usines aux États-Unis en raison de plusieurs cas de COVID-19 parmi les employés. Au total, trois usines situées en Iowa et en Pennsylvanie sont affectées.

Au Québec, Olymel a dû interrompre la semaine dernière les activités de son usine située à Yamachiche pour les mêmes raisons.

Selon Reuters, Tyson Foods a fermé un abattoir de porcs à Columbus Junction, Iowa, pour la semaine après plus de 24 cas de COVID-19 impliquant des employés de l’établissement. L’entreprise a déclaré qu’elle détournerait des porcs vers d’autres usines porcines afin de minimiser les perturbations causées par la fermeture. L’installation abat environ 10 100 porcs par jour, soit environ 2% de la capacité totale d’abattage du pays, selon un analyste approché par l’agence de presse, Steve Meyer, économiste de la société américaine Kerns and Associates.

National Beef Packing a déclaré, pour sa part, avoir suspendu l’abattage de bétail cette semaine dans une usine de Tama, dans l’Iowa, pour un nettoyage qui était auparavant prévu pour la fin du mois.

JBS USA a annoncé dans un communiqué avoir interrompu ses activités dans une usine de viande bovine à Souderton, en Pennsylvanie, et qu’elle reprendrait la production le 16 avril. JBS, une filiale de la société brésilienne JBS SA, a réduit ses opérations la semaine dernière après que les cadres supérieurs aient soufferts de symptômes pseudo-grippaux.

Les problèmes liés au virus perturbent de manière importante l’approvisionnement au moment où la demande subit d’importants bouleversements. La demande en épicerie augmente alors que les autres voies telles que les restaurants et les institutions ont vu leur demande chuter.

Des critiques s’élèvent aussi aux États-Unis sur les disparités qui apparaissent entre les prix de vente de la part des éleveurs et les prix en épiceries. Alors que les prix chutent sur les marchés, les prix au détail augmente de manière marquée.

D’autres installations affectées

Quatre employés d’une usine de transformation de maïs de ADM dans l’Iowa ont été testés positifs pour le coronavirus lundi, rapporte également Reuters. Les employés et ceux avec lesquels ils sont entrés en contact ont été mis en quarantaine et un nettoyage en profondeur de l’installation a lieu pour éviter une nouvelle propagation, a déclaré le négociant et transformateur de céréales de Chicago. «À l’heure actuelle, nous sommes en mesure de poursuivre nos opérations à l’usine avec quelques ajustements de personnel. Nous continuons de suivre de près la situation et communiquons avec les employés et les autorités sanitaires locales à mesure que les choses évoluent “, a déclaré la porte-parole d’ADM.

 

 

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Commentaires