Un vaccin contre la DEP développé en Saskatchewan

En moins d’un an, les chercheurs de l’Université de la Saskatchewan ont développé et testé un prototype de vaccin contre le virus de la diarrhée épidémique porcine (DEP). Depuis 2013, ce virus a tué plus de huit millions de porcs et coûté plus de 400 millions de dollars en pertes.

En 2013, le virus a frappé l’industrie américaine du porc et s’est propagé au Canada en 2014. Le virus est originaire de l’Europe et est devenu problématique dans les pays de l’Asie. Affectant uniquement les porcs, le virus de la DEP peut tuer jusqu’à 100% des porcelets infectés.

Dans ses nouvelles installations de bioconfinement de niveau 3, le Centre international des vaccins de l’Organisation des vaccins et maladies infectieuses (VIDO-InterVac) de l’Université de la Saskatchewan a rapidement mis en place un projet de développement de vaccin.

«Nos installations, InterVac, nous ont permis, grâce aux infrastructures de confinement, de développer un vaccin et de démontrer qu’il pouvait protéger jusqu’à 100% des porcelets», dit le directeur scientifique de VIDO-InterVac, Volker Gerdts, dans un communiqué.

Les résultats positifs du vaccin ont soulevé l’intérêt de plusieurs compagnies spécialisées en santé animal, incluant Huvepharma qui s’est associée avec VIDO-InterVac pour développer la technologie de production commerciale pour l’Amérique du Nord.

«C’est un partenariat stimulant avec une organisation de niveau mondial», dit le chercheur principal pour le développement des produits biologiques chez Hevepharma. «Notre objectif est de commercialiser le vaccin aussitôt que possible afin d’arrêter les pertes des producteurs.»

Avec l’aide de l’industrie porcine, le vaccin est maintenant en phase de tests sur des fermes commerciales en Saskatchewan et au Manitoba où il a été utilisé pour aider à protéger les porcelets lors du récent épisode de DEP.

« Voilà d’excellentes nouvelles pour l’industrie porcine au Canada et à l’échelle mondiale, alors que le virus de la DEP continue de toucher des zones indemnes et des régions où il est déjà présent », explique le directeur général de Sask Pork, Neil Ketilson. Sask Pork est le regroupement des producteurs de porcs de la Saskatchewan.

Plusieurs partenaires financiers ont pris part au projet, dont le gouvernement de la Saskatchewan, Sask Porc et le Réseau canadien de surveillance de la santé porcine (RCSSP).

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires