Moins de rejet de pommes

L’entreprise Jean-Yves Boileau et fils, située à Hevelock, en Montérégie, a investi près de 3 M$ dans une nouvelle salle d’emballage de pommes. La particularité de cette salle est qu’elle contient un détecteur de défaut interne. D’une grande précision, il détecte les spécimens qui ont des défauts et les met de côté. Auparavant, lorsqu’un défaut était détecté, tout le lot de pommes était rejeté, ce qui causait des pertes de pommes saines.

Avec cette innovation notamment, l’entreprise s’attend à augmenter son volume de production de 400 %. Quelque 1,25 million de caisses de pommes sortiront donc de la salle d’emballage.

En plus d’emballer des pommes, l’entreprise Jean-Yves Boileau et fils en produit, et ce, depuis quatre générations. Une dizaine de variété de pommes sortent des vergers de l’entreprise notamment la Honeycrisp, la Cortland et la McIntosh. L’entreprise compte une trentaine d’employés.

à propos de l'auteur

Journaliste et rédactrice en chef adjointe

Marie-Claude Poulin

Marie-Claude Poulin est journaliste et rédactrice en chef adjointe au Bulletin des agriculteurs.

Articles récents de Marie-Claude Poulin

Commentaires