Plus de serres urbaines en perspective

Depuis mars dernier, une serre commerciale est en activité sur un toit du quartier d’Ahunstic-Cartierville, à Montréal. Les fruits et légumes qui y poussent approvisionnent plus de 700 familles. Celles-ci sont abonnées aux paniers hebdomadaires de l’entreprise. Quelques points de chute en ville permettent aussi de fournir des produits frais aux consommateurs locaux.

D’autres serres urbaines de ce type pourraient voir le jour sous peu dans la métropole. Les Fermes Lufa, concepteurs de cette première serre commerciale sur toit, viennent de créer un partenariat avec le Groupe Montoni, un groupe d’experts des parcs industriels. Les deux joueurs comptent développer des bâtiments industriels certifiés LEED qui pourront accueillir des serres commerciales sur leur toit.

On projette des serres qui s’étaleront de 80 000 pieds carrés jusqu’à 120 000 pieds carrés. Comparativement à la première serre qui a une superficie de 31 000 pieds carrés. L’objectif avec ces nouvelles serres est de fournir des paniers de légumes à 5000 familles par serre.

Les travaux de la prochaine serre commerciale sur toit devraient commencer dès 2012.

à propos de l'auteur

Journaliste et rédactrice en chef adjointe

Marie-Claude Poulin est journaliste et rédactrice en chef adjointe au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires