Une pomme de terre GM fait son entrée au Canada

Une pomme de terre génétiquement modifiée pourrait se retrouver dans les épiceries canadiennes dès l’Action de grâce. Le légume produit par la société J.R.Simplot de l’Idaho a reçu les autorisations nécessaires par Santé Canada et l’Agence canadienne d’inspection des aliments. Contrairement aux autres pommes de terre, la Innate Gen. 1est moins susceptible d’être meurtrie, ou de noircir une fois coupée. Elle a reçu l’approbation pour sa commercialisation des autorités américaines en 2014.

Selon J.R.Simplot, la pomme de terre Innate possède les mêmes propriétés nutritionnelles que les pomme de terres régulières, à l’exception que la quantité de asparagine a été réduite. Il s’agit de l’acide aminé présent dans de nombreux aliments riches en amidon et produisant l’acrylamide, soupçonné être cancérigène pour l’homme. Ce produit est présent lors de cuisson à des températures supérieures à 120 degrés Celsius.

Des niveaux élevés d’acrylamide ont été trouvés dans les frites, les croustilles, biscuits, café, céréales transformées et le pain, selon la Société canadienne du cancer

“Notre pomme de terre réduit l’acrylamide jusqu’à 62% et une future génération pourrait porter ce chiffre à 90 pour cent, ce qui la rend pratiquement négligeable », a déclaré l’entreprise américaine. Une seconde génération de pomme de terre Innate a d’ailleurs reçu l’accord de Food ans Drug Administration en début d’année aux États-Unis.
La compagnie dit utiliser la biotechnologie
à partir de pommes de terre typique pour supprimer les traits liés au brunissement et aux contusions. Elle n’utiliserait donc pas de gènes étrangers.

Source: Canadian Manufacturing, Country Guide

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires