Désileuse automotrice

Préparer la ration d’alimentation du troupeau laitier requiert plusieurs équipements. Avec des silos-tour, il faut des videurs à silos, convoyeurs, vis, mélangeur et chariots.

Pour les producteurs qui sont équipés de silos fosses et une étable à stabulation libre, l’équipement requis change pour un mélangeur habituellement tiré par un tracteur et un autre tracteur ou un chargeur pour manutentionner l’ensilage et le foin.

En Europe, où la majorité des fermes utilisent silos-fosses et étable à stabulation libre, on fabrique une machine qui remplace tous ces équipements par un seul. Les désileuses automotrices se composent d’un mélangeur monté sur un véhicule complètement adapté à la tâche.

La particularité de cet équipement se trouve dans son bras mobile qui sert au remplissage du mélangeur. Pivotant de haut en bas, il comporte un rotor à son extrémité, muni de couteaux, qui sert à recueillir l’ensilage de la meule ou hacher et ingérer des balles de foin entière.

L’opérateur peut préparer la ration sans quitter la cabine. L’action du rotor du bras désileur permet une coupe nette et sans dégât de la meule d’ensilage, ce qui favorise une meilleure conservation.

La transmission hydrostatique de ces machines permet des déplacements et une conduite facile. Certains modèles offrent la direction « en crabe » pour une manoeuvrabilité inégalée dans les endroits restreints.

En raison du coût important et de la grande efficacité de ce type d’équipement, il n’est pas rare de voir plusieurs producteurs se le procurer sous une coopérative d’utilisateurs de matériel agricole (CUMA). Étant automoteur et totalement indépendant, le véhicule peut aisément se déplacer d’une ferme à l’autre.

Faresin, un fabricant italien, est l’un des leaders dans la fabrication des désileurs. Déjà quelques fermes québécoises se sont procuré de telles machines. Sa gamme de produit est très large, allant du mélangeur à simple vis de 9 m3 au gigantesque Leader Maxxi de 35m3.

Visite le site web de Faresin et voyez l’un de ses modèles en vidéo.

À lire aussi : Les mélangeuses automotrices font une percée, un article de notre journaliste Marie-Josée Parent.

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Commentaires