Bond prévu de la consommation de produits laitiers liquides de 30 %

Une nouvelle recherche de Tetra Pak, le chef de file mondial des solutions de traitement et d’emballage de produits alimentaires, prévoit une augmentation d’environ 30 pour cent dans la consommation mondiale de lait et d’autres produits laitiers liquides (APLL) de 2010 à 2020.

Ce bond dans la consommation sera généré par la croissance économique, l’urbanisation et l’amélioration du pouvoir d’achat de la classe moyenne en Asie, selon la quatrième édition du Tetra Pak Dairy Index (l’Index laitier de Tetra Pak), qui rend compte des réalités, des statistiques et des tendances dans l’industrie laitière à l’échelle mondiale.

La demande pour les produits laitiers liquides (PLL) augmentera dans toutes les régions du monde entre 2010 et 2020, à l’exception de l’Europe de l’Ouest, dont la consommation de lait per capita est la plus élevée au monde. Le boom dans les PLL reflète un déplacement du pouvoir économique qui prend de l’ampleur de l’Ouest à l’Est. Une classe moyenne émergente est prête à soutenir la demande pour des produits santé emballés dans les supermarchés et dépanneurs de Shanghai à Mumbai.

La demande mondiale pour le lait blanc et les APLL — dont le lait aromatisé, le yogourt à boire, le lait condensé sucré, les boissons lactiques et le lait pour nourrissons — devrait croître à quelque 350 billions de litres d’ici 2020, comparativement à quelque 270 billions de litres en 2010.

« L’émergence d’une classe moyenne importante, l’urbanisation et l’expansion d’habitudes modernes de magasinage par des consommateurs occupés, soucieux de leur santé et bien informés sous-tendent l’augmentation de la consommation de lait emballé dans les pays en voie de développement. Les consommateurs de la présente décennie sont à la recherche de commodité, ainsi que d’une qualité et d’une sécurité sans compromis, » de dire le président et chef de la direction de Tetra Pak, monsieur Dennis Jönsson.

La croissance économique et les changements démographiques sont à la base de la demande pour tous les types de PLL et ce, tant dans les pays développés qu’en voie de développement. Voici quelques-unes des tendances dont fait état le rapport :

La Chine et l’Inde responsables du boom laitier
Le croissance continue de la population en Inde, le premier consommateur de lait au monde, et la popularité croissante du lait et d’autres produits laitiers liquides en Chine signifient que d’ici la fin de la décennie, l’Inde et la Chine devraient compter pour plus du tiers de la consommation mondiale de PLL, la région Asie-Pacifique continuant à consommer plus que le reste du monde.

· Migration du lait « en vrac » au lait emballé
La montée économique de l’Inde et des autres nations asiatiques devrait encourager un transfert dans la consommation de lait en vrac à du lait blanc emballé dans ces régions. L’an dernier, environ 51 pour cent du lait blanc consommé dans les pays en voie de développement a été acheté en vrac. Les ventes de lait emballé devraient atteindre un point de non-retour en 2014, avec quelque 55 pour cent de lait blanc vendu en emballages, un chiffre qui devrait avoisiner les 70 pour cent d’ici 2020.

· La recherche de valeur dans les marchés à maturité
Les produits à valeur ajoutée qui font la promotion de la commodité, de la santé et du bien-être pourraient offrir les meilleures opportunités de croissance, au cours de la présente décennie, pour les marchés à maturité de l’Europe de l’Ouest et de l’Amérique du Nord. Alors qu’il est prévu que la consommation per capita de PLL dans ces régions diminuera, celles-ci demeureront néanmoins les deux premiers consommateurs de PLL per capita en 2020.

· Mettre l’accent sur l’efficacité et la durabilité
Les grandes marques et les grands détaillants, partout à travers le monde, s’engagent de plus en plus sérieusement à réduire leurs déchets et à diminuer leur impact sur le carbone, une tendance qui n’est pas prête de se démentir. Par exemple, l’industrie laitière américaine s’est récemment engagée à diminuer son empreinte carbonique de 25 % d’ici 2020.

Tetra Pak a récemment annoncé qu’elle limiterait ses émissions de carbone aux niveaux de 2010 d’ici la fin de 2020, ce qui se traduit par une baisse de 40 pour cent dans les émissions équivalentes de CO2.

De mentionner le président et chef de la direction de Tetra Pak, monsieur Dennis Jönsson : « La croissance économique dans les marchés émergents a fait en sorte de sortir des millions de personnes de la pauvreté. Elles ont plus d’argent, sont mieux instruites et ont de nouvelles aspirations. Il est clair que satisfaire la soif grandissante du monde entier pour le lait représentera aussi bien un défi qu’une opportunité pour les producteurs laitiers. Je suis convaincu que l’industrie est en mesure de saisir ces opportunités de croissance d’une façon durable et innovatrice, en fournissant aux gens les produits santé, nutritifs et pratiques qu’ils désirent. »

Le quatrième Index laitier de Tetra Pak peut être entièrement visionné à : www.tetrapak.com/fr <http://www.tetrapak.com/fr>

À PROPOS DE TETRA PAK
Tetra Pak est le chef de file mondial des solutions de traitement et d’emballage de produits alimentaires. En collaborant de façon étroite avec nos clients et nos fournisseurs, nous fabriquons des produits sécuritaires, innovateurs et écologiques qui, au quotidien, satisfont les besoins de centaines de millions de personnes dans plus de 170 pays à travers le monde. Avec nos presque 22 000 employés disséminés dans plus de 85 pays, nous croyons en un leadership industriel responsable et une démarche de développement durable. Notre devise, « PROTÈGE CE QUI EST BIEN MC», reflète notre engagement à l’effet d’assurer la sécurité et la disponibilité, en tous lieux, des produits alimentaires. Pour plus ample information sur Tetra Pak, veuillez visiter notre site à www.tetrapak.com <http://www.tetrapak.com/>

à propos de l'auteur

Commentaires