Les Éleveurs de dindon du Canada annoncent un don supplémentaire de 80 000 $ à Jeunesse, J’écoute et aux 4-H du Canada grâce à l’initiative Le Projet Dindons

Ces fonds serviront à appuyer des initiatives cruciales en santé mentale dans des communautés à l’échelle du pays

Les Éleveurs de dindon du Canada ont annoncé aujourd’hui un don supplémentaire de 80 000 $ en ce temps de COVID-19, en vue d’appuyer des initiatives en santé mentale à l’échelle du Canada. Ces dons seront distribués à Jeunesse, J’écoute et aux 4-H du Canada, deux groupes qui travaillent à procurer des ressources et de l’aide reliées à la santé mentale à des jeunes de communautés rurales.

« Au Canada, les communautés rurales et agricoles ont été énormément affectées par la pandémie de COVID-19, et nous nous soucions de son impact sur la santé mentale et sur nos enfants », a affirmé Darren Ference, président, Les Éleveurs de dindon du Canada, de sa ferme à Monitor, en Alberta. « Ces fonds permettront à Jeunesse, J’écoute et aux 4-H du Canada d’offrir un filet de sécurité aux jeunes de communautés rurales, alors que nous devons continuer à traverser ces temps remplis de défis. »

Depuis le début de la pandémie à la mi-mars, Jeunesse, J’écoute a enregistré une augmentation constante du nombre de demandes de service de jeunes de partout au Canada. L’organisme a la capacité de joindre ces jeunes en milieux ruraux et peu populeux, puisque ses services sont disponibles partout au pays, 24/7. Bien enraciné dans les régions rurales du Canada, l’organisme les 4-H du Canada, reconnaît les besoins uniques des jeunes de ces communautés. En travaillant avec Jeunesse, J’écoute, il développe des programmes et des ressources axés sur le bien-être et visant à encourager les jeunes à prendre soin de leur propre santé, incluant leur santé mentale.

« En ces temps sans précédent, des milliers de gens nous ont communiqué leurs inquiétudes à propos de la COVID-19 », affirme Katherine Hay, présidente et directrice générale, Jeunesse, J’écoute. « C’est grâce à l’incroyable soutien de partenaires comme Les Éleveurs de dindon du Canada que nous pouvons réussir à répondre aux besoins de Canadiens à l’échelle du pays provenant principalement de régions éloignées, mais également de grandes villes. »

« D’un bout à l’autre du Canada, le personnel et les bénévoles des 4-H sont dédiés à appuyer les jeunes alors qu’un sentiment de connexion et d’appartenance à la communauté est plus important que jamais », affirme Shannon Benner, présidente-directrice générale, les 4-H C du Canada. « Nous remercions de tout cœur nos généreux donateurs, comme Les Éleveurs de dindon du Canada, d’appuyer nos programmes dont nos jeunes ont tellement besoin en ce moment. »

Le Projet Dindons a été lancé à la mi-avril avec un don initial de 50 000 $ remis à l’organisme Jeunesse, J’écoute, de même que 25 000 $ en fonds supplémentaires destinés à appuyer des initiatives visant à lutter contre l’insécurité alimentaire à l’échelle du pays. Ce deuxième don de 80 000 $ ira directement à Jeunesse, J’écoute et aux 4-H du Canada afin que, partout à l’échelle du Canada, et particulièrement en régions rurales, les jeunes aient accès au soutien et aux services dont ils ont besoin, quand ils en ont le plus besoin.

Commentaires